Sections

Donneuses de lait maternel recherchées


Publié le 15 août 2017

Les femmes en bonne santé, non fumeuses et qui prévoient accoucher dans l'un des hôpitaux partenaires d'Héma-Québec peuvent s'inscrire à la Banque lors de leur grossesse.

©(Photo Archives)

La Banque publique de lait maternel d'Héma-Québec accroît ses efforts de recrutement auprès des mères afin de pouvoir combler l'ensemble des besoins des prématurés de 32 semaines et moins.

Une centaine de donneuses sont recherchées, indique l'organisation. Actuellement, près de 200 mères donnent à la Banque alors que 300 donneuses sont nécessaires en tout temps pour répondre à la demande grandissante des équipes de néonatalogie des centres hospitaliers qui commandent des unités de lait maternel, précise-t-on.

Les dons de lait maternel sont d'un précieux secours pour des familles comme celle du petit Mévick, né à 28 semaines et demie, rapporte la Banque. « À la naissance de mon fils, je produisais très peu de lait. Lorsque les infirmières du CHU Sainte-Justine m'ont proposé de compléter son alimentation avec le lait de la Banque, que je ne connaissais pas à l'époque, j'ai accepté avec plaisir », témoigne la maman, Myriam Beaudry.

Qui peut donner du lait maternel?

Les femmes en bonne santé, non fumeuses et qui prévoient accoucher dans l'un des hôpitaux partenaires d'Héma-Québec peuvent s'inscrire à la Banque lors de leur grossesse. De plus, les mères qui résident dans une municipalité des Communautés métropolitaines de Montréal ou de Québec, qui allaitent leur enfant de moins de 12 mois et qui souhaitent faire don de leur surplus de lait peuvent participer au programme de la Banque publique de lait maternel en s'inscrivant après leur accouchement.

La Banque publique de lait maternel suggère de s'informer ou de s'inscrire à l'adresse: www.hema-quebec.qc.ca, section Lait maternel.

TC Media