Sections

Yannick Fortin purgera 54 mois de prison pour une attaque à la machette


Publié le 1 septembre 2017

Yannick Fortin a agressé gratuitement une amie de sa mère hébergée pour la nuit dans leur logement de Limoilou.

©(Photo TC Media - Archives)

TRIBUNAL. Traversant une psychose toxique liée à la surconsommation de drogue, Yannick Fortin avait agressé sauvagement à la machette une amie de sa mère en visite à leur appartement de Limoilou, le 28 octobre 2015.

En plein sommeil au beau milieu de la nuit, Kathy Bolduc avait subi des blessures graves, qui ont laissé des séquelles permanentes sur son visage. À l'étape de la décision sur sa peine, jeudi, le juge Jean Asselin a condamné l'accusé dans la jeune vingtaine à 54 mois de prison. La Couronne réclamait 7 ans de détention, alors que la Défense suggérait 3 ans et demi.

En soustrayant la détention préventive purgée par Fortin depuis son arrestation au lendemain du drame, il ne lui reste que 20 mois à passer derrière les barreaux. La plaignante trouve la peine peu sévère, ayant souhaité un délai plus long pour forcer une incarcération dans un pénitencier fédéral. La Couronne entend analyser le jugement dans le but d'étudier la pertinence d'en appeler de la décision.

TC Media