Un ex-chroniqueur culinaire à TVA accusé d'abus sexuels sur des garçons


Publié le 16 mars 2017

Le chef François Robert à l'époque où il était chroniqueur culinaire à la télé.

©(Photo gracieuseté)

TRIBUNAL. Un chef cuisinier ayant déjà agi comme chroniqueur télé a comparu au palais de justice de Québec pour avoir présumément commis des délits sexuels sur des garçons. François Robert fait face à 14 chefs d'accusation de leurre, contacts et services sexuels obtenus contre rétribution auprès de mineurs.

Les gestes reprochés se seraient déroulés dans les districts de Québec et de Terrebonne, entre 2006 et 2016. Les trois victimes âgées de 13 à 15 ans au moment des événements sont toutes de sexe masculin.

C'est un agent spécialisé dans les crimes sexuels contre la jeunesse se faisant passer pour un ado sur Internet qui a permis de piéger Robert. La procédure est à l'origine de trois des accusations de leurre ayant conduit à l'arrestation du suspect.

Après son passage devant le juge, l'homme de 51 ans a été remis en liberté sous promesse de comparaître et de respecter certaines conditions. Le chef cuisinier et ex-chroniqueur culinaire à l'émission matinale Salut, bonjour! Week-end de TVA reviendra en Cour le 22 mars pour la suite des procédures.

Antécédents

Il semble que l'individu n'en soit pas à ses premiers démêlés avec la justice. Ayant été arrêté en juin 2016 pour des délits similaires à l'endroit d'une autre victime, il est en attente pour subir son procès.

Par le passé, Robert a déjà été acquitté d'accusations portées pour des actes sexuels commis sur un mineur. À deux occasions, le plaignant et témoin principal n'avait pas été apte à témoigner contre celui qui résidait à l'époque dans le secteur Cap-Rouge à Québec.

TC Media