Mourir dans la dignité : Des funérailles pour les disparus oubliés


Publié le 18 novembre 2015

L’infirmier de la rue, Gilles Kègle, organise chaque année deux funérailles pour une cinquantaine de défunts dont les dépouilles n’ont pas été réclamées par des proches.(Photo TC Media – Mathieu Turgeon)

DOSSIER. Chaque jour, des Québécois décèdent sans que personne ne réclame leur corps. À Québec, la Fondation Gilles Kègle a pris sur elle d’offrir à ces défunts des funérailles et un enterrement dignes de ce nom; au nom de la dignité.

L'an dernier seulement, les dépouilles de plus de 400 Québécois n’ont jamais été réclamée par un proche, selon des données compilées par TC Media. La plupart seront portées à leur dernier repos dans des fosses communes.

C’est ce sort que l’infirmier de la rue Gilles Kègle veut leur éviter en réclamant chaque année quelques dizaines de dépouilles. «Je n’ai jamais accepté que des gens meurent, aillent à la morgue, soient incinérés et soient déposés n’importe où dans des fosses communes. Depuis quelques années, la Fondation est capable de nous aider à payer les funérailles de ces gens-là», explique doucement Gilles Kègle.

Cette année, sa Fondation a organisé des funérailles pour une cinquantaine de personnes: 26 en mai, puis 24 en octobre, précise-t-il.

«On est les seuls à faire ça»

C’est le ministère de la Santé et des Services sociaux ou encore le bureau du coroner qui prend en charge la majorité des dépouilles non réclamées. L’an dernier, Gilles Kègle se souvient d’avoir reçu un appel du second. «On m’a dit: “M. Kègle, est-ce que ça existe à Montréal, ce que vous faites?”». Non, a-t-il alors laissé tomber, «on est les seuls à faire ça».

Or, la demande est importante. Gilles Kègle réserve évidemment une place pour tous ses patients, mais «ça s’élargit de plus en plus. Avant, c’était Québec, après, la région et là, ça vient aussi de l’extérieur». Déjà 250 personnes ont trouvé le repos dans le lot de 1000 emplacements qui lui a été offert. «On agit pour la dignité humaine», conclut-il, simplement.

Dossier Mourir dans la dignité:

-Mourir dans l'indifférence

-Le nombre de personnes décédées dans la solitude en hausse

-Sans proches, Enrique enterré dans une fosse commune

 

TC Media