Un CPE offre la garde de soir pour les parents aux horaires atypiques

Publié le 27 janvier 2017

Un CPE de Québec ouvre ses portes en soirée pour accommoder les parents aux horaires atypiques. (Photo TC Media – Thaïs Martel)

GARDERIES. Le CPE L'Écho Magique a décidé d'offrir une nouvelle plage horaire de 15h à minuit pour accommoder les parents aux horaires atypiques. Étonnamment, malgré les nombreux parents qui doivent composer avec des horaires atypiques, le CPE peine à combler les places disponibles.

La directrice générale, Cathy Girard, explique toutefois que l'idée de ce nouveau service leur est venue alors qu'ils cherchaient un moyen d'augmenter leurs revenus tout en offrant plus de services. En raison des coupures dans les subventions du gouvernement, le CPE l'Écho Magique a décidé d'offrir un horaire bonifié, jusqu'à minuit, pour augmenter ses revenus, explique la directrice générale, Cathy Girard.

Travaillant dans les CPE depuis plus de 20 ans, elle a vu, au cours de sa carrière, beaucoup de parents aux horaires atypiques se démener avec leurs propres parents pour assurer une garde 24h/24 à leurs enfants. «On est conscients de la problématique, et qu'il n'y a pas beaucoup de CPE qui offrent le service», explique Mme Girard.

Cette nouvelle offre de service vise entre autres les parents qui travaillent dans les hôpitaux, les ambulanciers, les restaurants et les bars. Le service de nuit n'est pas plus cher que le service de jour.

Une plage horaire difficile à combler

Mme Girard explique que les inscriptions fonctionnent par liste d'attente via le site de la Place 0-5. Actuellement, les places ne sont pas comblées pour ce nouvel horaire. La directrice de l'Écho Magique ne sait même pas encore si le service pourra être offert tous les jours. Il ne sera peut-être être offert que quelques journées par semaine, le temps que les inscriptions augmentent.

Mme Girard n'a aucune explication face à ce manque d'engouement envers ce nouveau service. «Sincèrement, je me questionne beaucoup». Elle croit que le fonctionnement du site de la Place 0-5 pourrait être en cause.

«Si les parents ne savent pas que le CPE offre la garde de soir, ils ne le mettent pas dans leurs choix. Ça fonctionne par choix de CPE. Il faut faire connaitre le service à l'échelle de la population», explique-t-elle.

En raison de ce manque d'inscriptions, un enfant qui s'inscrirait sur la liste aurait automatiquement sa place au CPE L'Écho Magique pour la garde de soir.

Taux de fréquentation

La directrice générale de l'établissement précise qu'il n'y a pas de nombre de jours minimum de fréquentation à atteindre pour les parents, que c'est plutôt la responsabilité du CPE de s'assurer que les présences dépassent les 80% tout au long de l'année. Elle affirme que les centres de la petite enfance peuvent combler avec d'autres enfants sur appel.

«Les parents aux horaires variables n'ont pas à être pénalisés par les règles du ministère», termine la directrice.

Pour lire la suite du dossier: Apprendre à jongler avec la garderie et la famille