Sections

Cadeaux du passé pour la Maison O'Neill

Publié le 5 septembre 2017

Des membres de la famille O'Neill ont fait un don bien spécial à la maison qui porte leur nom.

©(Photo TC Media - Geoffré Samson)

HISTOIRE. Cinq photos d'époque, une toile et un appareil téléphonique datant du 19e siècle sont de retour au bercail à la Maison O’Neill, grâce à un don bien spécial.

Par Geoffré Samson

Des membres de la famille O'Neill ont récemment effectué la visite de leur ancienne demeure du boulevard Wilfrid-Hamel. Tout juste arrivé de la Floride, Ian O'Neill a remis ces traces d'histoire qui appartenaient à sa mère Kathleen, décédée en 1985. Ces dons seront présentés au public dans les prochaines semaines.

Mario Viens, le président de conseil d'administration de l'organisme, dit que ça représente énormément pour la Maison. Depuis de nombreuses années, les responsables tentent de récupérer le plus de renseignements sur la famille O'Neill, et apprendre la façon qu'ils vivaient.

Ian et Allan O'Neill, une complicité familiale.
(Photo TC Media – Geoffré Samson)

« D'ici les prochaines années, nous aménagerons certains éléments qui étaient présents lorsque les O'Neill habitaient la maison», mentionne M. Viens, qui mentionne par exemple un jeu de fer. Il ajoute qu'il travaille activement sur un Musée Virtuel, où les gens pourront voir des photos et s'informer sur le passé.

L'ancien président du comité, Christian Labbé, dit qu'il jouait avec les O'Neill lorsqu'il était plus jeune, mais mentionne, avec humour, qu'Ian ne l'a pas reconnu.

Lieu festif

Allan O'Neill, le cousin d'Ian, dit qu'à l'époque c'était un lieu très festif. Il y avait de grandes tables avec plein de nourriture et d'alcool. « Il y avait de la chanson, des musiciens de tous genres, il y avait de la danse. C'était un point de rencontre pour les Irlandais du coin », explique-t-il. Il ajoute que les fêtes duraient au moins 12 heures de suite, toute la nuit.

Les pièces historiques, dont cette toile, seront disponibles prochainement à la Maison O'Neill, une réorganisation des lieux sera nécessaire pour les accueillir.

©(Photo TC Media – Geoffré Samson)