Entre solitude, nature et quête identitaire

Lancement du recueil Ce qui ne peut se défendre

C’est une stagiaire à l’école primaire qui a éveillé la curiosité d’Ariane Tapp pour la poésie et l’écriture.

POÉSIE. L’auteure Ariane Tapp lançait le 30 août dernier son recueil de poésie intitulé Ce qui ne peut se défendre à l’Espace Galerie Sherpa. 

Par Mona Lechasseur

Publicité

Cet ouvrage, des Éditions du Sablier, compte une cinquantaine de poèmes répartis dans 75 pages et permettra aux lecteurs de plonger dans ses plus récentes inspirations. « Je m'inspire de mes lectures de recueils de poètes québécois contemporains et de mon quotidien, révèle l’auteure qui habite Montclam. Les thèmes de mes écrits sont les relations sociales et plus particulièrement amoureuses, la solitude, la nature et la quête identitaire. »

Talent récompensé

L’auteure, originaire de la Gaspésie, a reçu la Bourse Jean-Sébastien-Pontbriand en création littéraire, en 2013. Sa suite poétique La vie là où elle bat, composée de poèmes extraits de son recueil, a été finaliste au Prix Geneviève-Amyot 2015.

Une passion qui vient de loin

C’est une stagiaire à l’école primaire qui a éveillé sa curiosité pour la poésie et l’écriture. L’auteure a développé son talent durant son adolescence, trouvant son inspiration avec ses propres expériences de la vie et en observant son entourage. « Au cégep, j’ai eu la chance d’avoir comme professeur M. Claude Paradis, explique Mme Tapp. La transmission de sa passion pour la poésie a été déterminante dans la suite de mon parcours universitaire. » 

L’étude d’une passion grandissante

Mme Tapp a complété un baccalauréat en études littéraires, puis une maîtrise en littérature et en arts de la scène et de l'écran. Durant ses études, elle s’est concentrée sur la création littéraire. Sa passion l’a aussi amené à s'impliquer entre autres au sein du Cercle d'écriture de l'Université Laval.

Son recueil sera disponible à la Librairie La Liberté, à la Librairie Pantoute et à Librairie du Quartier. 

Publicité

À lire aussi