Un trio jazz qui vous raconte une histoire

Carl Mayotte à la basse et Olivier Bussière en répétition dans leur studio du quartier Saint-Sauveur.

MUSIQUE. Le groupe jazz Nouvelle R enregistre depuis la mi-juillet son nouvel album, dans leur studio du quartier Saint-Sauveur. Un album concept qui racontera une histoire en huit pistes musicales, comme des chapitres.

Publicité

Le guitariste Sylvain St-Onge, lors de l’enregistrement du nouvel album.

L’association de Sylvain St-Onge (guitare), Carl Mayotte (basse électrique) et Olivier Bussière (percussions) a débuté il y a plus de deux ans. Leur premier album, L'Emporte-pièce, avait été présenté à l’automne 2015. Le trio travaillera en symbiose à la réalisation de ce projet, afin de vous présenter ce « livre » musical appelé Sénescence. Comme une œuvre littéraire, chaque plage aura une chute, une émotion, un désir de poursuivre jusqu’au huitième et ultime chapitre.

Carl explique que l’album est « une histoire opposant la Terre à l’être humain, une relation entre les deux. Ça débute en mettant en scène le monde tel qu’on le connait, mais la planète se rebelle contre nous à cause de l’accumulation de nos erreurs et abus. »

« La finale est une ouverture à une réflexion, un questionnement: est-ce que la Terre acceptera que l’homme reste avec elle? », ajoute Sylvain.

Le groupe Nouvelle R, trio jazz de Québec.

En octobre 2016, le Festival international de musique universitaire (FIMU) de Belfort, en France, a retenu la candidature du groupe pour leur édition de juin. Une invitation qui leur a permis d’y présenter trois concerts d’une heure. Cet événement annuel européen accueille plus de 80 000 personnes désirant découvrir des musiciens universitaires, de tous les genres, de partout dans le monde.

Pendant ce voyage de huit jours, Nouvelle R a tourné une vidéo promotionnelle, dans laquelle on peut entendre un extrait musical de leur prochain album actuellement en sociofinancement, sur la plateforme GoFundMe.

Leur prochain spectacle sera présenté le 30 juillet prochain dans le cadre du Jazz’Art de Beauport. Ce spectacle gratuit aura lieu à l’Agora du parc Girardin, à compter de 19h.

« Une de nos forces est d’avoir des mélodies accessibles, et notre musique n’est pas trop intellectuelle. Tu n’as pas besoin de connaitre le sujet pour le comprendre et l’apprécier », conclut le bassiste.

Publicité

À lire aussi