Sections

Koriass livre un message de persévérance aux élèves de l'Apprenti-Sage


Publié le 12 mai 2017

MUSIQUE. Tout au long de l'année, les élèves de l'école de l'Apprenti-Sage ont pratiqué la chanson «Plus haut» du chanteur Koriass. Cet après-midi, ils ont eu la chance de recevoir la visite du chanteur avec qui ils ont pu réciter la chanson thème de l'année, composée dans le cadre des vingtièmes Journées de la culture.

Le message qu'il a souhaité laisser aux élèves de l'école, c'est de trouver leur passion. «C'est plus facile de trouver ce qu'on veut faire quand on a une passion, trouvez la vôtre», a dit le populaire chanteur rap aux élèves attentifs rassemblés devant lui.

Koriass a répondu aux questions des élèves de l'école après avoir chanté avec eux la chanson «Plus haut».
(Photo TC Media - Marie-Pascale Fortier)

Les enfants avaient préparé en classe des questions pour le chanteur, notamment sur ses rêves quand il était petit. Il leur a confié que s'il n'avait pas fait carrière dans la musique, il aurait aimé être comédien ou enseignant. Plus jeune, c'est les sports qui l'intéressaient, mais il s'est bien vite rendu compte qu'il n'avait aucun talent, ce qui a soulevé une vague de rires chez les jeunes sportifs.

Après la période de questions, Koriass a joué une autre chanson, enfant de l'asphalte, une chanson qui parle de sa petite sœur. Il a mentionné aux enfants que sa sœur a passé beaucoup de temps à se chercher, jusqu'à se rendre en Colombie-Britannique sur le pouce.

C'est Mélanie Gravel, enseignante en deuxième année, qui a entrepris, au mois d'août, les démarches pour recevoir la visite du rappeur québécois. Malgré son emploi du temps chargé, il a trouvé le temps de venir à la rencontre des élèves de l'Apprenti-Sage pour parler de son métier et de ses rêves. «Je pense que ça va les motiver à aller au bout de leurs rêves», estime l'enseignante.

Un grand rassemblement festif

L'événement avait lieu sous la forme d'un grand rassemblement festif dans le gymnase de l'école. Des prix pour la persévérance scolaire ont également été remis à deux élèves, devant leurs parents.

Grâce à la Commission scolaire de la Capitale, une médaille de la persévérance a été remise à Noémie Laflamme, une élève de première année.

Le financement du député de Vanier-Les Rivières, Patrick Huot, a également permis de remettre une bourse de persévérance scolaire à une élève de sixième année, Kyra Ferreira, pour financer son voyage de fin d'année à Ottawa.

Pour la deuxième édition du projet «une chanson à l'école», ce sont les sœurs Boulay qui sont invitées à donner le coup d'envoi aux Journées de la culture en composant une chanson thème pour les écoles primaires et secondaires.