Le Monastère des Augustines bientôt restauré

Un projet de 36 M$

Publié le 14 février 2013

La cession du Monastère des Augustines à la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines permettra d’amorcer sous peu des travaux de restauration, de mise en valeur et d’aménagement pour en faire un lieu à vocations multiples, dans le respect de son authenticité.

Les travaux liés au futur complexe muséologique et patrimonial sont de l’ordre de 36 M$. Depuis 2009, la Ville de Québec s’était engagée à participer au projet, à hauteur de 6 M$.

Le Monastère des Augustines témoigne d’un héritage patrimonial de plus de 370 ans d'engagement des Augustines de la Miséricorde de Jésus de l’Hôtel-Dieu de Québec. Le lieu culturel comprendra aussi un centre d'archives, un centre de ressourcement et des espaces destinés à de l'hébergement culturel et social.

«La Ville de Québec est le berceau historique de la civilisation française en Amérique et compte sur un patrimoine inestimable. Le projet du Monastère des Augustines confirme à nouveau le positionnement de Québec à titre de ville du patrimoine mondial», a affirmé le maire de Québec, Régis Labeaume.

Soulignons que l’Ordre des Augustines a créé une fiducie sociale, après avoir regroupé en un seul lieu les patrimoines de ses 12 monastères du Québec au monastère de l’Hôtel-Dieu de Québec. Celui-ci va par la même occasion s’ouvrir pour la première fois au public. La fiducie veillera sur le monastère, son patrimoine et son fonds de soutien.

Avenir des communautés religieuses

Rappelons qu’en décembre 2010, le groupe de travail sur les communautés religieuses déposé un rapport (disponible sur le site web de la Ville de Québec) dans lequel sont inscrites plusieurs recommandations pour assurer l’avenir de leurs propriétés à Québec.

Depuis ce temps, un comité de suivi a été formé, afin de travailler en collaboration avec les communautés et le ministère de la Culture.

Groupe Québec Hebdo.