Une parade à l’école L’Eau-Vive

Spectacle de Noël


Publié le 30 novembre 2012

Plus de 250 élèves de l’école L’Eau-Vive à Neufchâtel ont présenté leur projet de Noël. Intitulé la Parade de Noël à Balconville, le spectacle musical et théâtral d’une durée de deux heures a été écrit par l’enseignante, Ginette Bourassa.

L’avant-première s’est déroulé cet avant-midi devant plus de 500 enfants provenant de trois établissements scolaires différents. Le spectacle, cette année, présente Ernest, un maire d’une ville nommée Balconville se prenant un peu trop pour un homme important. «Tout au long, on veut faire réaliser la valeur des gens, peu importe leur grade», explique la directrice de l’école L’Eau-Vive, Caroline Blanchet.

Les spectateurs pourront y voir une parade et une crèche vivante. Il s’agit d’un clin d’œil à l’histoire de la Nativité. L’œuvre rassemble 21 pièces musicales de répertoire interprétées par une soixantaine de chanteurs, quatre choristes de niveau secondaire et trois choristes du personnel de l’école. «Au niveau musical, c’est notre production la plus difficile, déclare la directrice très fière du résultat et du travail des jeunes. À certains endroits, on est à six voix musicales.»

Cette production met en vedette la presque totalité des élèves de l’établissement scolaire qui en compte 285. Pour l’édition 2012, les apprentis artistes de l’Eau-Vive mettent le paquet. «L’exploit, c’est que l’on réussit à impliquer les enfants de la maternelle au secondaire. Les grands ont monté des danses avec les petits», fait valoir Mme Blanchet.

L’auteure Ginette Bourassa crée depuis quatre ans les histoires de la production. La direction musicale est assurée par l’enseignante Geneviève Audette.

Deux spectacles ont lieu demain (samedi 1er décembre) à 13h30 et à 19h à l’école L’Eau-Vive (4690, avenue Chauveau). Pour infos : www.ecoleleauvive.com

L'Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo