Une fête des semences qui donne goût à l’été


Publié le 4 mars 2017

La fête des semences a lieu samedi et dimanche, de 10h à 16h, au panvillon Desjardins de l'Université Laval.

©(TC Media - Mathieu Galarneau)

AGRICULTURE. Ils étaient quelques centaines de curieux, de jardiniers amateurs, à affluer au pavillon Desjardins de l’Université Laval malgré un mercure frôlant le -18˚C afin de parler de plantes, de pousses et de légumes dans le cadre de la huitième Fête des semences et de l’agriculture urbaine de Québec.

La fête des semences a lieu samedi et dimanche, de 10h à 16h, au panvillon Desjardins de l'Université Laval.
(TC Media - Mathieu Galarneau)

Jusqu’à demain 16h, les amateurs sont attendus par les organismes et producteurs qui tiennent une quarantaine de kiosques et des spécialistes invités livreront une vingtaine de conférences.

C’est la première fois cette année que l’événement a cours sur deux jours. «Nous avons eu plus de 4000 participants l’an dernier. Il y avait trop de monde dans les conférences, souvent on manquait de places dans les salles. On veut que ce soit accessible pour les gens», raconte l’attaché de presse Steve Gobeil.

La popularité de la tenue d’un potager sur son balcon ou dans sa cour, en ville, n’est plus à faire. «C’est une forte tendance de nos jours de manger plus biologique, plus naturel, de faire les choses par soi-même, d’être auto-suffisant en légumes durant la période estivale. Ici, les gens peuvent venir chercher des semences qu’ils ne trouveront pas ailleurs», informe-t-il.

Pour en connaître plus sur la programmation, consultez le fete.agricultureurbaine.net.

La fête des semences a lieu samedi et dimanche, de 10h à 16h, au panvillon Desjardins de l'Université Laval.

©(TC Media - Mathieu Galarneau)