Robotique: des élèves du Collège François-de-Laval représenteront le Canada au Qatar


Publié le 4 novembre 2015
L'équipe qui représentera le Canada aux Olympiades mondiales de robotique: Gabriel Bélanger, Hubert Racine, Raphaël Barrette, Édouard Cazes, Jonathan Simard, François Villeneuve et le professeur William Cantin.
(Photo TC Media – Jean-Manuel Téotonio)

ROBOTIQUE. Six élèves du Collège François-de-Laval représenteront le Canada aux Olympiades mondiales de robotique à Doha, au Qatar, où près de 3000 participants provenant de plus de 50 pays sont attendus.

Les six jeunes hommes de cinquième secondaire ont fabriqué deux robots qui seront mis à l'épreuve lors de cette compétition d'envergure. Les engins sont programmés pour prendre une balle et la faire rouler vers des quilles dans l'espoir de faire un abat. Ces quilles seront placées de façon standard pour une épreuve et formeront un rectangle pour une autre. Un obstacle qui devra être contourné sera également déposé dans l'allée pour le troisième défi.

Il s'agit d'un projet-pilote pour l'établissement qui offre depuis cette année un parcours scientifique et technologique. L'école a été approchée pour prendre part à ces olympiades et a accepté de relever le défi, explique le directeur-général, Marc Dallaire.

Ainsi, depuis l'hiver dernier, les élèves ont entrepris de construire et de programmer deux robots en compagnie du professeur de science, William Cantin.

Intérêt

Ce projet a permis à certains d'entre eux de se découvrir un intérêt pour un domaine relié à la robotique. «Avant ce projet, je ne connaissais pas grand-chose à tout ce qui est relié au génie. Maintenant ça m'intéresse et sachant ça, je peux faire un choix plus éclairé pour le cégep», soutient Hubert Racine.

Comme il s'agit d'une première pour l'établissement, le projet a présenté son lot de défis. «On a appris sur le tas», ajoute Jonathan Simard. L'équipe a mis en moyenne de six à sept heures de travail par semaine sur ce projet, mais pour les dernières semaines, cela à augmenter à une quinzaine d'heures semaine, mentionne M. Cantin. Kevin Bouchard, de l'entreprise B-Temia, et le professeur Yves Roy, du Cégep Limoilou, ont donné un coup de main.

Pour cette première participation, ils espèrent faire un top 16, ce qui les amènerait au-delà de la séance de qualification. Étant en compétition dans la catégorie College, ils se mesureront à des formations ayant des membres d'âge collégial et universitaire. La compétition se déroule du 6 au 8 novembre.

Incubateur

Ce projet pourrait bien être le premier d'une longue série pour le collège, qui disposera dès l'année prochaine d'un incubateur permettant la conception de projets dans un nouveau local aménagé à cet effet. «Ça va permettre aux jeunes qui en veulent plus de mener des projets. Ils vont avoir les ressources pour les monter et participer à des concours du même genre ou des expo-sciences», soutient M. Dallaire.

12e édition des Olympiades mondiales de robotique

3000

Participants

55

Pays représentés

Québec Hebdo