La Papemobile, d’autrefois à aujourd’hui

Lorsqu’on pense au Pape, on l’imagine serrer la main des dirigeants du monde entier, certes, mais on le voit surtout saluer les croyants catholiques à bord de sa légendaire Papemobile. Ce véhicule mythique a été immatriculé en 1930 par le Vatican, qui autorisait à cette époque leur premier véhicule enregistré de l’État. Il est immatriculé SCV 1 pour « Stato della Città del Vaticano », ce qui signifie « État de la Cité du Vatican ». Depuis une dizaine d’années, la voiture de parade du Pontife Suprême doit subir une foule de modifications pour s’assurer de sa sécurité. On nous présente donc bien souvent de drôles de résultats. Question de vous divertir - et de vous faire rire - voici un palmarès de quelques belles Papemobile. Amen. 1. Mercedes-Benz Classe MRécemment, le Pape François s’est procuré cette magnifique Classe M de Mercedes-Benz. On y a enlevé la banquette arrière et ajouté une vitre blindée pour éviter qu’on s’en prenne à nouveau à la vie d’un Pape.

Publicité
La Papemobile, d’autrefois à aujourd’hui

Olivier Beaulieu

2. Jeep WranglerLorsqu’on s’imagine le genre de conducteur derrière le volant d’une Jeep, on pense habituellement à un jeune homme qui aime se lancer dans la bouette, pas un Pape! Il me fait toujours autant rire de voir le Pape se balader fièrement dans ce Wrangler blanc. Avouons-le, dans ce bolide, le Pape a fière allure!

3. Mercedes-Benz 600Cette énorme voiture a fait parader le Pape durant des années. Selon les rumeurs, elle aurait parcouru plus de 12 000 km par année, ce qui est exceptionnel pour une voiture de parade.

4. Hyundai Santa FeToujours à bord d’une voiture blanche, le célèbre dirigeant aurait apparemment choisi un Hyundai Santa Fe pour son look jeune, moderne et accessible. Pas mal!

5. Fiat 500LCette photo a fait le tour du web à plus d’une reprise. On y voit le Pape sourire à bord d’une toute petite Fiat 500L. Le constructeur italien s’est rapidement attribué les mérites de cette photo. Après tout, qui n’affiche pas un sourire à bord d’une Fiat…

Publicité

À lire aussi