Sections

Pour ou contre les visites guidées en voyage?

Une chronique voyage d'Ariane Arpin Delorme

Publié le 18 février 2017

Les autobus de type Hop on, Hop-off, qui vous emmènent d’un attrait touristique à l’autre, sont une belle façon de découvrir une ville.

Les perceptions des visites guidées en voyage varient considérablement. Plusieurs voyageurs semblent, entre autres, craindre de se sentir quelque peu pris et d’avoir l’impression d’être vraiment perçus comme des touristes. Mais il y a maintenant des visites guidées pour tous les goûts et styles : à pied, en vélo, en autobus, en calèche, en voiture d’époque, etc. Au-delà du moyen de transport, prendre part à une excursion le temps de quelques heures ou d’une journée est l’occasion d’aller plus loin que les premières impressions. Voici 8 raisons de prendre part à une visite guidée en voyage.

1.    Pour prendre ses repères

Passer quelques heures avec un guide au début d’un voyage vous permettront de vous orienter dans la ville et de récupérer plusieurs informations de base afin de poursuivre l’exploration par la suite.

2.    Pour sauver du temps

Nul besoin de chercher votre chemin : le guide nous emmène droit au but, sans détour. C’est l’idéal quand vous disposezde peu de temps et que vous avez une longue liste d’attraits touristiques que vous souhaitez découvrir.

3.    Pour se déplacer facilement d’un attrait à l’autre

Les autobus de type Hop on, Hop-off, qui vous emmènent d’un attrait touristique à l’autre, vous faciliteront la vie. Vous montez et vous descendez quand vous le souhaitez. À bord, vous pouvez aussi utiliser le casque d’écoute à disposition afin d’entendre les explications générales dans la langue de votre choix.

4. Parce qu’il existe des visites pour tous les budgets

La compagnie Sandemans New Europe propose des visites guidées gratuites dans 18 villes. À Amsterdam aux Pays-Bas, découvrez le quartier chaud du Red Light les incontournables coffee shops, ou faites une simple visite générale de la ville à pied ou à vélo. À Berlin, en Allemagne, prenez part à une promenade qui vous entraînera de la ligne de l’ancien mur de Checkpoint Charlie vers la belle place Gendarmenmarkt, l'île des musées et ses anciens jardins royaux Lustgarten.

À Copenhague, en plus d’un tour de ville, une tournée des pubs est proposée. À Lisbonne, en plus de la tournée des pubs (décidément) et d’une visite de la ville, les quartiers médiévaux de Belem et d’Aldama font partie des options. À Tel-Aviv, deux visites de la ville sont au programme tout comme à New York, où une troisième en espagnol est en plus offerte.

Bien entendu, un pourboire est fortement recommandé (on laisse entre 5-10$CAD)!

Pour plus d’infos : newamsterdamtours.com, newcopenhagentours.com, newlisbontours.com, newberlintours.com, newtelavivtours.com

5. Pour rencontrer des habitants de la ville

Un nombre grandissant de villes propose les services de guides bénévoles afin de vous faire découvrir leur coin de pays de façon personnalisée comme si vous visiteriez un endroit avec un ami.

À Paris, par exemple, les greeters se concentrent généralement sur leur quartier. Aux Bahamas, vous pourriez être invité à partager un repas typique avec une famille. En Argentine, on vous jumellera avec un cicerone qui connaît bien les coins ou les thèmes qui vous intéressent.

Pour plus d’infos : globalgreeternetwork.info

6. Pour approfondir une thématique et découvrir des d’attraits hors des sentiers battus

Si vous vous intéressez à un sujet en particulier et souhaitez aller plus loin que les visites en surface, il est généralement possible de trouver des guides spécialisés en contactant des agences de voyages. Parfois, les choses les plus marquantes sont ces détails pointés par quelqu’un qui connaît bien la ville. Des choses en apparence anodines, liées à un événement de l’histoire ou à une superstition, par exemple, dont on se souvient toute sa vie. Souvent, débourser un peu plus pour une visite privée thématique rend le voyage encore plus enrichissant !

7. Pour rencontrer d’autres voyageurs

Si vous êtes seul, prendre part à une visite guidée surtout en petit groupe, permet de fraterniser avec d’autres voyageurs. Il est facile de tisser des liens pendant la pause-café.

8. Parce que les guides sont souvent des gens fascinants

Plusieurs retraités, par exemple, entreprennent une seconde carrière dans le monde du tourisme. Vous pourrez ainsi croiser d’anciens journalistes, professeurs, historiens… Particulièrement apprécié dans le cas de visites thématiques. Les meilleurs guides sont ceux qui ajoutent leur grain de sel !