Sections

Est-ce qu'on peut manger des sushis pendant la grossesse?

Une chronique de Nathalie Jobin, Extenso, le Centre de référence sur la nutrition de l’Université de Montréal

Publié le 6 avril 2017

Puisque les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables aux différentes intoxications, elles devraient éviter la consommation de poisson cru, de sushis, de ceviches et de tartares de poisson ou de fruits de mer.

©MALYUGINPHOTO.RU, MIKHAILMALYUGIN.COM

Il n’est pas recommandé de consommer du poisson cru pendant la grossesse en raison des risques pour la santé de la future maman et du fœtus. Voici pourquoi.

D’abord parce que le poisson cru peut contenir des parasites appelés Anisakis susceptibles de provoquer des vomissements, des maux de tête, des crampes abdominales sévères, de la diarrhée et de la fièvre.

Ensuite parce que plusieurs bactéries peuvent se retrouver dans les sushis : Escherichia coli, Salmonella, Staphylococcus aureus et Listeria monocytogenes.

De plus, les sushis ou les fruits de mer non cuits peuvent engendrer l'hépatite A ou la toxoplasmose. Compte tenu de son système immunitaire affaibli, la femme enceinte est plus vulnérable à ces toxi-infections alimentaires, qui peuvent menacer la santé et le développement du bébé.

Parmi les toxi-infections potentielles, la Listeria peut provoquer une fausse couche au cours du  premier trimestre de la grossesse, des malformations congénitales dans le deuxième trimestre, ainsi que la naissance prématurée ou des infections graves du bébé dans le dernier trimestre.

Il est également établi que différents métaux lourds (comme le cadmium et le plomb) peuvent se retrouver à des concentrations élevées dans les sushis. Ils représentent un risque pour la femme enceinte et le fœtus, ce qui renforce la recommandation d’éviter les sushis.

Selon certains, la congélation du poisson cru avant la consommation détruirait les parasites chez les espèces à risques. Toutefois, au niveau des bactéries pathogènes, seule la cuisson permettrait de les éliminer. Puisque les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables aux différentes intoxications, elles devraient donc éviter la consommation de poisson cru, de sushis, de ceviches et de tartares de poisson ou de fruits de mer.