Sections

Maison Dauphine: De l'hébergement d'urgence pour les jeunes et leurs animaux


Publié le 29 septembre 2017

Natasha Poirier a offert une prestation musicale lors de l'annonce pour donner un avant-goût de la pièce.

©(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

FINANCEMENT. Dès le 1er novembre, les jeunes de la rue auront accès à de l'hébergement d'urgence, directement au local de la Maison Dauphine. Ce qui est particulier, c'est qu'ils pourront y passer la nuit avec leur animal. 

La campagne de financement lancée récemment par l'organisme, une pièce de théâtre sur la réalité de la rue, permettra d'assurer ce nouveau service pour les quatre à cinq prochaines années.

L'hébergement sera disponible pour les jeunes de 18 à 29 ans. Les plus jeunes seront référés à d'autres organismes s'ils ont besoin d'un toit.

L'an dernier, six ou sept des jeunes qui fréquentent la maison Dauphine ont passé l'hiver dehors, dont une jeune femme enceinte de six mois. C'est ce qui a fait réaliser aux intervenants l'urgence d'offrir de l'hébergement.

La comédienne Guylaine Tremblay est porte-parole de la campagne.
(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

Campagne de financement

Du 17 au 21 octobre, un spectacle-bénéfice, À cause de Carmen, sera présenté à la Fabrique d'obus, une composante du lieu historique national des Fortifications-de-Québec. Il s'agit d'un lieu significatif pour les jeunes de la rue, qui ont souvent utilisé ses alentours comme lieu de rencontre.

La pièce est une relecture de l'Opéra Carmen par le concepteur, producteur et metteur en scène, Richard Aubé. La pièce, presque à guichet fermé pour les quatre premiers soirs, sensibilisera le public à ce que vivent les jeunes en situation d'errance et d'itinérance.

Les cinq personnages principaux sont des jeunes qui squattent un édifice abandonné du centre-ville et qui voient leur vie bouleversée lorsqu'ils constatent la présence de chanteurs qui répètent l'Opéra Carmen dans le bâtiment voisin.

Une supplémentaire a été ajoutée le 21 octobre, afin que le grand public puisse se procurer des billets.