Sections

Plus de 50 000$ pour l’Arche l’Étoile

Justine Robichaud déborde de fierté


Publié le 26 septembre 2017

Justine et Élise, deux sœurs toujours présentes l’une pour l’autre.

©(Photo TC Media – Charles Lalande)

FAMILLE. Le 9 septembre dernier, Justine Robichaud a clôturé son projet Roulons pour que ça m’Arche, où elle a parcouru, en vélo, 4979 km en Europe. Elle a amassé plus de 50 000$ pour l’organisme l’Arche l’Étoile qui offre un lieu d’hébergement aux personnes vivant avec un handicap intellectuel. 

La dernière randonnée en vélo de ce projet couronnée de succès.
(Photo gracieuseté – Justine Robichaud)

L’entreprise MAAX, située en Beauce, tenait à s’impliquer de façon concrète et souhaitait le faire d'une façon qui allait au-delà d’une contribution financière. MAAX a donc regroupé ses employés, leur proposant de se dépasser physiquement en pédalant 30 ou 60 km. Il était également possible de courir, marcher ou de le faire en patins à roues alignéesles distances de 5 et 10 km. Plus de 70 personnes ont relevé l’un des défis proposés.

«C’était un super bel événement, s’exclame la femme de 24 ans. Nous avons amassé plus de 10 500$ cette journée-là. Un très beau rassemblement avec 25 personnes de l’Arche, c'était génial!»

Justine, que l’on voit avec sa sœur Élise, entend poursuivre son association avec l’organisme.
(Photo gracieuseté – Justine Robichaud)

La Charlesbourgeoise admet que son objectif de 50 000$ était fort ambitieux, mais le désir d’aider ses amis de l’Arche et sa sœur Élise l’ont poussée à redoubler d’efforts pour leur offrir cette jolie cagnotte.

«Je suis très très très fière. Cette contribution financière va avoir un impact positif dans leurs vies. Ils étaient déjà bien traités, mais ils le seront encore plus. Ils ont besoin de produits et de services spécialisés.»

Elle entend poursuivre son association avec l’organisme.
(Photo gracieuseté – Justine Robichaud)

Son défi étant à peine complété, Justine Robichaud entend regarder les différentes alternatives qui lui permettraient de poursuivre son implication auprès de l’organisme auquel elle est fort attachée.