Sections

Massage pour les enfants à besoins particuliers

Publié le 12 août 2017

Maryse Goupil et Chrystine Roy, massothérapeutes certifiées en Technique MEBP.

©(Photo gracieuseté – Myriam Fillion, MYR Photo)

SANTÉ. La technique de Massage pour Enfants à Besoins Particuliers (MEBP) est un soin récemment arrivé à Québec. Cette méthode a été créée par Mélissa Boulanger, mère de deux enfants autistes. Dans la région de Québec, seulement sept massothérapeutes possèdent une telle certification, dont Chrystine Roy.

Par Geoffré Samson

Le MEBP est une technique de massage unique s’adressant différents qui souffrent de syndromes tels que l’autisme, le TDAH, le trouble anxieux, la dyspraxie, le trouble du processus sensoriel, le syndrome de Gilles de la Tourette, et bien d’autres.

Ce type de massage s’adresse aux enfants avec des besoins particuliers.
(Photo gracieuseté – Myriam Fillion, MYR Photo)

Le massage d’une durée de 30 minutes s'effectue au sol et sans huile. La routine se compose de pressions profondes et d’effleurages, selon les besoins particuliers de l’enfant, tout en respectant leurs caractéristiques sensorielles. Ceci permet également un lien de proximité entre l'enfant et le massothérapeute.

« Avec cette technique, nous pouvons offrir aux enfants à besoins particuliers une alternative qui apporte de nombreux bienfaits et qui peut compléter les traitements reçus par les autres professionnels de la santé », explique Chrystine Roy, massothérapeute certifiée, propriétaire de deux Zeste Détente, des centres exclusivement consacrés à la massothérapie, situés à Charlesbourg et à Les Saules.

« Dans cette approche de la massothérapie, nous travaillons le système nerveux et le proprioceptif. Nous apportons un calme et un apaisement chez l’enfant, souvent recherché par les parents », mentionne la massothérapeute.

De plus, le MEBP permet d'améliorer la qualité du sommeil, la digestion, la tolérance au toucher et l'estime de soi. Selon certaines observations de Mme Roy, il y aurait des bienfaits au niveau de la diminution du stress, des comportements d'autostimulation, de la fréquence et de l’intensité des migraines ou maux de tête.  La technique aide à réguler les comportements et les émotions tout en diminuant la fréquence et l’intensité des tics nerveux.

Encore méconnue dans la région, Chrystine Roy suggère aux parents d’enfants à besoins particuliers d’essayer la Technique MEBP. Il y a une cohorte de sept massothérapeutes à Québec, dont Chrystine Roy et Maryse Goupil. « De plus, la majorité des compagnies d’assurance permettent ce genre de traitement », conclut Mme Roy.