Le SPOT sera à l’Îlot des palais

L’opposition de citoyens de Montcalm a eu raison de sa venue dans le quartier


Publié le 25 mars 2017

Le SPOT est aménagé par des étudiants de l'École d'architecture de l'Université Laval

©(Photo gracieuseté – Josée Painchaud)

ÉTÉ. Le comité organisateur du SPOT, cette Sympathique Place Ouverte à Tous, a finalement choisi d’établir son projet à l’Îlot des palais dans le Vieux-Québec, devant l’opposition d’une poignée de citoyens près du Centre culture et environnement Frédéric Back dans Montcalm, où le SPOT devait s’établir.

«Ce changement de cap a été effectué en raison de la forte opposition de la part de certain citoyens limitrophes du centre de l'environnement à investir ce lieu, suite au processus de consultation citoyenne», informe le coordonnateur général François Bail.

«Nous sommes attristés de la situation, mais nous sommes confiants que le SPOT 2017 sera tout aussi bien à l'îlot des palais», confie-t-il.

Il faut toutefois que la Ville de Québec approuve ce choix.

Cette réorientation force l'organisation à revoir quelque peu ses plans. «Ça ne change pas les grandes orientations, mais ça a évidemment un impact sur l'aménagement. Nous avons d'ailleurs en ce moment même le workshop de conception avec six firmes d'architecture de Québec et une trentaine d'étudiants afin de concevoir les futures installations», explique M. Bail.

Des voisins du Centre culture et environnement Frédéric Back ont fait circuler une pétition contre la venue de la place dans leur quartier, jugeant les activités bruyantes et dérangeantes. Ils ont récolté environ 75 noms.

Une seconde pétition a été lancée en ligne par des citoyens du quartier dans le but de convaincre les organisateurs de choisir Montcalm. Samedi après-midi, 537 personnes l’avaient signée.

La Sympathique Place Ouverte à Tous fait fureur depuis sa création en 2015. Après avoir débuté dans Saint-Roch, elle a investi Saint-Sauveur l’an dernier, au coin de Saint-Vallier Ouest et de Bagot.

Le SPOT, créé par des étudiants en architecture de l'Université Laval,  se veut un lieu de rassemblement ouvert à tous, un espace de découvertes, de rencontres, de fêtes, de diffusion de l’architecture et de réflexions dans la ville.