Petits trains, grandes passions

La société de modélisme ferroviaire de Québec reçoit pour l'Action de grâce.

ÉVÉNEMENT. La société de modélisme ferroviaire de Québec (SMFQ) tient son exposition annuelle de trains miniatures, du 7 au 9 octobre, dans son local situé à l’ouest de la gare Via Rail de Sainte-Foy. L’événement qui se tient toujours durant la fin de semaine de l’Action de grâce est le plus important de l’année pour l’organisation. Pour Raynald Pouliot, vice-président de la SMFQ, c’est toujours une fin de semaine très attendue pour tout son monde.

Par Jean Carrier

Publicité

Pour cette 52e exposition, encore une fois, il y aura toutes sortes de trains miniatures qui seront exposés pour les curieux. « On attend un maximum de monde, et tout ce qu’il reste à souhaiter, c’est la coopération de dame nature. Tout le monde a très hâte », déclare M. Pouliot qui a choisi de s’adonner à sa passion pour les trains miniatures depuis le début de sa retraite.

Quatre grandes échelles   

On peut observer des maquettes de modèles réduits selon quatre échelles. L’échelle N représente des trains 160 fois plus petits que la réalité. L’échelle HO représente la réalité 87 fois plus petite. C’est celle qui est habituellement la plus prisée du public. L’échelle O, aussi appelé Lionel, est 48 fois plus petite que la réalité. Ces trois types d’échelles sont présentes et montrées au public sous forme de maquettes. La dernière échelle est celle dite extérieure qui représente la réalité en huit fois plus petite.

Pour Marc-André Bertrand, président de l’organisation, il ne fait aucun doute que l’échelle préférée par les jeunes est celle extérieure. « On peut faire des tours de train avec l’échelle extérieure, les jeunes font un tour et retournent immédiatement dans la file après pour en faire d’autres. »

C’est 2600 pieds de voies ferrées qui sont utilisées en tout et un tour de train sur l’échelle extérieure prend de cinq à sept minutes. La vitesse des trains miniatures est approximativement de 15 km/h. Il y a même un train miniature à vapeur qui carbure au charbon.

Un travail méticuleux est requis pour que ces maquettes représentent le plus fidèlement possible la réalité. La signalisation pour les trains est respectée de façon exacte avec la réalité. Il y a aussi un volet de sécurité important qui est abordé avec les enfants sur le danger que peuvent représenter les voies ferrées.

Publicité

À lire aussi