Sections

Un lieu d'échange et de rencontres pour apporter du changement


Publié le 2 octobre 2017

Yza Ellefsen, stagiaire en travail social, Colette Bureau, présidente du conseil d'administration, Suzanne Boutin, coordonnatrice et Aline Ratté, animatrice au centre.

©(Photo TC Media – Marie-Pascale Fortier)

«Le féminisme, c'est de croire et reconnaitre que les femmes ont droit au même traitement que les hommes. C'est de croire que tout le monde est égal et que chacune a droit à son opinion dans une ambiance de respect. C'est d'encourager chacune à utiliser ses habiletés et à en développer de nouvelles», résume la coordonnatrice Suzanne Boutin.

Le centre de ressources pour femmes de Beauport est une corporation à but non lucratif qui offre principalement des services de groupe. La mission de l'organisme est d'améliorer les conditions de vie des femmes, de les informer et de les sensibiliser sur les questions qui les concernent, de les accompagner dans le développement de leur autonomie et de bâtir un espace d'égalité et de solidarité.

Les femmes qui se présentent au centre et qui ont besoin d'un suivi individualisé ou d'une thérapie sont référées à d'autres organismes. Le but principal de l'organisme est de briser l'isolement, de permettre aux femmes de faire des rencontres et de discuter de la condition de la femme de façon générale.

Des cafés-rencontre, d'une durée de trois heures, ont lieu tous les mardis. Ces rencontres abordent des thèmes comme: «Nos blessures profondes: les accueillir, les transformer, aller au-delà pour avancer librement dans notre vie», «Cassons la peur! Agissons contre les discours méprisants envers les femmes» ou encore «Trucs et ressources pour prendre soin de notre santé mentale». D'autres sujets comme la manipulation, le pardon et l'empathie font partie de la programmation.

Les thèmes des cafés-rencontre sont choisis à partir de suggestions des femmes. Pour y participer, il n'est pas nécessaire d'être membre du centre, toutefois l'adhésion est gratuite et permet de recevoir la programmation des cafés-rencontre à la maison.

Ces cafés-rencontres sont animés par des femmes spécialistes dans le domaine précis de la discussion. Une intervenante est également toujours présente pour apporter un soutien supplémentaire au besoin.

Trois comités ont également été formés au centre ressources pour femmes de Beauport, l'un porte sur les violences faites aux femmes, un autre sur le milieu de vie et le dernier porte sur l'autonomie économique des femmes.

Il ne s'agit pas de groupes d'entraides, mais plutôt de comités de discussion qui produisent des documents sur le sujet ou qui organisent des activités de mobilisation.

Semaine nationale

Du 2 au 5 octobre, aura lieu la semaine nationale des centres de femmes. Sous la thématique «À quoi ça sert un centre de femmes?», l'organisme de Beauport, justement dans une démarche de repositionnement, profite de cette thématique pour lancer une discussion avec les femmes afin d'établir son mandat. Cette discussion aura lieu le 2 octobre.

Les trois autres centres de la Capitale-Nationale, soit ceux de Sainte-Foy, du centre-ville et de Portneuf participent également à cette semaine.