Ensemble pour l’allaitement public


Publié le 10 septembre 2016

Environ 230 personnes ont participé au Défi allaitement, ce matin, à Place Fleur de Lys.

©TC Media - Mathieu Galarneau

SOCIÉTÉ. Environ 230 personnes ont participé au Défi allaitement, ce matin, au centre commercial Fleur de Lys, une façon de démontrer pour les jeunes mamans qu’allaiter en public est un droit.

Au total, 176 bébés ont ainsi été allaités simultanément, rapporte l'organisation.

«Notre but est de promouvoir l’allaitement en public pour qu’il soit respecté et accepté partout parce qu’allaiter, c’est un droit. C’est aussi de défaire tous les regards qu’on peut avoir quand on allaite en public. Tous les commentaires qui peuvent se faire. C’est également de réconforter les mamans pour voir qu’on est tous ensemble dans la même réalité», a mentionné Alexandra Cantin, membre du comité organisateur du Défi allaitement depuis trois ans, quelques minutes avant le défi.

Des regards hostiles, des invitations à utiliser les toilettes, les mamans québécoises en reçoivent toujours, même en 2016. «Malheureusement, il y a encore beaucoup de mamans qui se font montrer la porte des toilettes pour aller allaiter. C’est difficile, quand on est en train d’allaiter, de se faire montrer la porte de la salle de bain et de garder son sang-froid et de se dire “je continue d’allaiter”. Ça fait que les mamans vivent un gros stress. Une maman qui vient d’accoucher, qui est dans les hormones, qui doit allaiter et qui se fait dire qu’elle ne peut pas, ça peut être très blessant», raconte Mme Cantin.

Pour aider à l’acceptation de l’allaitement public, toute la famille doit être sensibilisée et doit appuyer les mères. «C’est important d’avoir l’appui des papas, mais aussi des grand-papas et grand-mamans», assure-t-elle.

Québec Hebdo