Sections

La CAQ sent le souffle d'un vent de changement dans Louis-Hébert


Publié le 29 septembre 2017

La candidate de la CAQ dans Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, en compagnie de son chef, François Legault.

©(Photo TC Media - Archives)

ÉLECTION PARTIELLE. La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Louis-Hébert, Geneviève Guilbault, estime que sa formation politique est la seule à offrir le vrai changement de plus en plus réclamé par les familles de la région de Québec. C'est l'élément central qui ressort de son bilan de campagne, à trois jours du scrutin de ce lundi 2 octobre.

Après avoir rencontré des centaines de familles à Saint-Augustin, Pointe-Sainte-Foy et Cap-Rouge, Geneviève Guilbault dit sentir plus que jamais un vent de changement souffler dans Louis-Hébert. Elle s'attend à ce que les électeurs optent majoritairement pour déloger les libéraux de la circonscription.

Les gens en ont assez des problèmes qui reviennent constamment hanter le Parti libéral en matière d’éthique.

Geneviève Guilbault, candidate CAQ dans Louis-Hébert

«Le principal argument de campagne de la candidate libérale, c’est qu’elle travaille dans la circonscription depuis 10 ans. Justement, les citoyens de Louis-Hébert sont tannés d’attendre depuis des années. Attendre qu’on s’attaque aux problèmes de congestion routière avec des solutions concrètes, attendre un troisième lien. Les gens en ont assez de payer toujours plus de taxes, d’impôts et de tarifs pour recevoir moins de services», a déclaré Mme Guilbault.

Elle rappelle au passage ses principaux engagements: lutte contre la congestion routière, baisses d’impôts de 1000 $ par famille et intégrité irréprochable. «Les gens en ont assez des problèmes qui reviennent constamment hanter le Parti libéral en matière d’éthique. Ils sont profondément choqués par la volonté de M. Couillard de tenir une commission sur le racisme systémique. Surtout, ils sont en désaccord avec la candidate libérale, qui approuve le port du niqab pour recevoir des services publics», réitère la candidate caquiste.

Le chef de la CAQ, François Legault, a souligné que les citoyens de Louis-Hébert ont une occasion unique d’envoyer un message puissant à Philippe Couillard. «Le chaos généralisé sur le réseau routier de Québec, les hausses de taxes et le manque d’intégrité, ça ne passe plus dans la Capitale», a-t-il martelé.

TC Media