Sections

Deux nouveaux candidats dévoilés par Démocratie Québec


Publié le 17 septembre 2017

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, a présenté, dimanche, deux nouveaux candidats dans les districts Du Plateau et Loretteville-Les Châtels.

©(Photo TC Media – François Cattapan)

ÉLECTION MUNICIPALE. La chef de Démocratie Québec et candidate à la mairie, Anne Guérette, a présenté deux nouvelles candidatures pour son parti en vue du scrutin du 5 novembre prochain.

Jeune professionnel en gestion de risques, Louis-Philippe Boudreault portera les couleurs de Démocratie Québec dans Loretteville-Les Châtels, district occupé par le président de l'arrondissement de la Haute-Saint-Charles. Par ailleurs, Denis L’Anglais, avocat en droit de l’immigration et président de Démocratie Québec, se présente dans le district du Plateau, contre l'actuel président du RTC, Rémy Normand

«Ces candidats sont de réels visionnaires, qui portent le projet de renouveau politique de notre équipe. Ils feront des conseillers municipaux avertis, proactifs et à l’écoute des citoyens de leurs districts», affirme la chef Anne Guérette.

Louis-Philippe Boudreault portera les couleurs de Démocratie Québec dans Loretteville-Les Châtels.
(Photo gracieuseté)

Les deux nouveaux candidats se réjouissent de faire partie d’une équipe estimée solide, compétente et motivée. «Anne Guérette incarne la vision d’une ville où les besoins des citoyens sont au coeur des décisions qui se prennent à l’hôtel de ville de Québec. Pour moi, ce fut l’élément déclencheur de ma candidature», déclare Louis-Philippe Boudreault, candidat dans Loretteville-Les Châtels.

Denis L’Anglais, avocat en droit de l’immigration et président de Démocratie Québec, se présente dans le district du Plateau.
(Photo gracieuseté)

Dans le même ordre d’idées, Denis L’Anglais estime que les intérêts des citoyens du Plateau ont été oubliés dans les grands projets farfelus de l’administration sortante. «D’ici le 5 novembre, assure-t-il, je vais sillonner le district pour proposer aux citoyennes et aux citoyens de reprendre en main leur quartier, leur environnement et leur qualité de vie.»

TC Media