Sections

Un ex-banquier représentera la CAQ dans Louis-Hébert


Publié le 24 août 2017

Le candidat Louis Sauvageau a été présenté par le chef de la CAQ, François Legault.

©(Photo TC Media – François Cattapan)

ÉLECTION. C'est vers Normand Sauvageau, retraité du monde de la finance, que la Coalition avenir Québec (CAQ) se tourne pour briguer les suffrages dans Louis-Hébert. Le résident de Saint-Augustin depuis 27 ans a été présenté par son chef, François Legault, à l'aube du lancement de la campagne électorale devant désigner un successeur au député démissionnaire Sam Hamad.

Directeur principal et chef d’équipe pour l’Est-du-Québec d’une grande institution bancaire, M. Sauvageau a géré un portefeuille de plusieurs centaines de M$. Pendant plus de 30 ans, il estime avoir contribué au développement économique de la grande région de Québec, en conseillant et en épaulant les entrepreneurs. Une expérience qu'il souhaite mettre à contribution pour sa circonscription et son parti politique.

Parmi les enjeux que veut défendre le candidat caquiste durant l'élection partielle, il mentionne notamment «le développement des parcs industriels dans l'ouest de la région, ainsi que le désengorgement de la circulation automobile». À cet égard, il affirme que plusieurs solutions doivent être envisagées, dont un troisième lien interrives.

Le chef de la CAQ a profité de l'occasion pour inviter les électeurs à opter pour du changement. «Après 15 ans de gouvernement libéral, ce vent de renouveau doit commencer dans Louis-Hébert», a suggéré M. Legault qui, sans dévoiler son éventuel cabinet de ministres, confirme que M. Sauvageau s'avère un ajout majeur à son équipe économique.

TC Media