Sections

Québec 21 : Frédérick Têtu retire sa candidature


Publié le 15 juin 2017

Frédérick Têtu retire sa candidature pour le poste de conseiller.

©gracieuseté

POLITIQUE. Le candidat et fondateur de Québec 21, Frédérick Têtu, retire sa candidature dans Loretteville-Les Châtels, après avoir tenu des propos décousus sur les ondes de CHOI, hier soir.

Depuis longtemps analyste politique, M. Têtu s’est présenté en studio pour une entrevue avec Yannick Marceau dans le cadre de l’émission Marceau le soir. Le ton du maintenant ex-candidat était plutôt décousu et semblait hargneux.

Dans sa diatribe, M. Têtu reprochait aux électeurs de s’assoir sur leur vote et de ne pas s’investir dans le processus. Il a de plus qualifié le maire Régis Labeaume de «pas de classe» et plus tard de «douchebag».

Ce matin, il a décidé de retirer sa candidature et de prendre des vacances, soutenant vivre une fatigue extrême. «Je me suis réveillé ce matin avec une tempête qui faisait rage, tempête suscitée par des propos étriqués que j'ai tenus sur les ondes d'une radio de Québec hier soir. Contrairement à la perception de certains, je n'étais pas ivre mais plutôt dans un état de fatigue extrême. Évidemment, je regrette d'avoir tenu ces propos et je m'en excuse. Je présentais ma candidature pour Québec 21 afin d'aider le parti à avoir du succès, or il est clair aujourd'hui que pour aider le parti, la meilleure chose que je puisse faire est de retirer ma candidature. C'est ce que j'ai décidé de faire et Jean-François Gosselin s'est montré tout à fait compréhensif. Je l'en remercie. Je vais maintenant prendre quelques semaines de vacances tout en continuant à suivre de près les progrès de Québec 21. Bon été tout le monde!», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, n’a pas tenté de défendre son ex-candidat vedette. «Hier soir, notre candidat Frédérick Têtu a tenu des propos tout à fait inappropriés sur les ondes d'une radio de Québec. Il s'en excuse et face aux réactions suscitées par ses propos, monsieur Têtu m'a offert sa démission en tant que candidat.«Je tiens absolument à ne nuire en aucune façon au parti,» m'a-t-il affirmé. J'ai accepté sa démission. Après avoir travaillé de façon acharnée au cours des derniers mois afin de contribuer à créer notre parti, Frédérick prendra quelques semaines de vacances bien méritées», a-t-il déclaré sur sa page Facebook.