Geneviève Guilbault veut incarner l'audace de Louis-Hébert

Le chef de la CAQ, François Legault, n'était pas peu fier de présenter sa nouvelle députée Geneviève Guilbault.

ÉLECTION PARTIELLE. Dans son discours suivant une victoire éclatante, la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) a aussitôt salué l'audace des électeurs qui l'ont choisie. Geneviève Guilbault entend personnifier la modernité, l'intégrité et le changement qu'ont appuyés les citoyens de la circonscription de Louis-Hébert.

Publicité

Après des remerciements d'usage à sa famille et à toute l'équipe politique de la CAQ, Mme Guilbault a pris le temps de féliciter l'effort des neuf autres candidats dans cet exercice démocratique. Elle a surtout tenu à remercier les électeurs de lui avoir témoigné une si grande confiance. «Je suis fière de représenter Louis-Hébert à l'Assemblée nationale et d'y porter ses aspirations», a-t-elle assuré.

Comme je l'ai promis en campagne, j'ai l'intention de faire avancer certaines priorités qui préoccupent les électeurs. C'est particulièrement le cas des problèmes de circulation sur la route 138 et l'autoroute 40.

Geneviève Guilbault, députée élue dans Louis-Hébert

La candidate caquiste de Louis-Hébert a accepté avec enthousiasme le nouveau défi qui se présente à elle.

Interrogée sur ses premiers gestes en tant qu'élue, la députée caquiste a indiqué qu'elle entend prendre le temps de se familiariser avec ses nouvelles responsabilités. Elle veut d'abord maîtriser les rouages politiques avant d'intervenir activement. «Comme je l'ai promis en campagne, j'ai l'intention de faire avancer certaines priorités qui préoccupent les électeurs. C'est particulièrement le cas des problèmes de circulation sur la route 138 et l'autoroute 40. Le fardeau fiscal et les besoins des familles sont également au haut de ma liste d'engagements», a précisé celle qui attend un enfant.

Concernant Anacolor, Mme Guilbault a réitéré la position énoncée en campagne. Elle mettra «toute la pression sur le ministre de l'Environnement pour s'assurer du respect des lois, tout en accompagnant l'entreprise afin de trouver une solution permanente.»

Forteresse conquise

Autant le chef de la CAQ que la nouvelle députée qui succède au démissionnaire Sam Hamad ont souligné le fait d'avoir mis la main sur un château fort libéral. Et le gain est sans conteste, assorti d'une majorité de plus de 7500 voix. «Une performance au-delà des attentes, qui envoie un message clair au gouvernement libéral au pouvoir depuis 15 ans, a martelé François Legault. Les Québécois sont tannés des vieux partis usés. Ils réclament du changement et c'est ce que Geneviève incarne.»

Dans les jours qui viennent, la nouvelle porte-couleurs caquiste sera assermentée à titre de députée de Louis-Hébert. Par la suite, son chef, François Legault, verra avec celle qui a remporté une victoire convaincante dans une forteresse libérale quelles responsabilités lui seront confiées.

Résultats des cinq premiers partis

-Geneviève Guilbault, CAQ, 51%

-Ihssane El Ghernati, PLQ, 18,7%

-Normand Beauregard, PQ, 16,3%

-Guillaume Boivin, QS, 5,2%

-Sylvie Asselin, PCQ, 4,1%

TC Media

Publicité

À lire aussi