Sections

Hébergement touristique: Création d’un comité de travail pour encadrer AirBnB


Publié le 21 septembre 2017

Les réunions du comité débuteront dans les prochaines semaines.

©Photo TC Media - René Houle

Un comité de travail se penchera sur la question de l’hébergement touristique dans la ville de Québec. C’est la popularité grandissante de sites de location et de réservation de logements comme Airbnb qui rend nécessaire cette réflexion pour encadrer la pratique, estiment la Ville en collaboration avec les intervenants en tourisme.

Le comité aura comme premier objectif d’établir un diagnostic de l'hébergement touristique de la région de Québec, de son écosystème actuel ainsi que des tendances mondiales.

«Nous en parlons depuis un certain temps et ça se concrétise aujourd’hui: nous donnons un signal clair sur nos intentions pour encadrer la présence des résidences de tourisme à Québec, a mentionné par communiqué Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire. Par la création de ce comité, dont les membres proviennent principalement des secteurs de l’hébergement et du tourisme, nous sommes convaincus d’en arriver à une solution satisfaisante pour tout le monde.»

Selon les données fournies par l’administration municipale, depuis l’entrée en vigueur de la réglementation provinciale en avril 2016, la Ville a reçu 162 demandes pour des résidences de tourisme, seulement pour l’arrondissement de La Cité-Limoilou. De ce nombre, plus de la moitié ont été refusées, soit 88. Cependant, la majorité des logements affichés sur les sites de location n’ont pas les autorisations nécessaires pour exploiter.

L’Office du tourisme de Québec sera partie prenante de la démarche, avec la présence de son directeur, André Roy, à titre de président du comité.

Les travaux du comité débuteront dans les prochaines semaines, dans le but de déposer les recommandations au cours des prochains mois.

En plus de M. Roy, le comité sera formé des membres suivants :

•        Robert Mercure, directeur général du Fairmont Le Château Frontenac;
•        Daniel Robitaille, propriétaire du gite touristique Le Clos des brumes, président de Développement Côte-de-Beaupré;
•        Geneviève Marcon, coprésidente de GM Développement, gestionnaire immobilier;
•        Michelle Doré, propriétaire de trois établissements hôteliers du Vieux-Québec, soit l'hôtel Champlain, l'Auberge Place d'Armes et l'hôtel Jardin Sainte-Anne, ex-présidente de l’Association des hôteliers de la région de Québec;
•        Jean-François Côté, propriétaire des Hôtels de la Nouvelle-France, président du Conseil d’administration de l’Office du tourisme de Québec;
•        Roland Duchesne, locateur Airbnb;
•        Alain Samson, président du conseil de quartier Vieux-Québec–Cap-Blanc–Colline Parlementaire.

Le comité comptera également des membres collaborateurs en soutien professionnel provenant de la Ville de Québec, de l’Office du tourisme de Québec, du ministère du Tourisme ainsi qu’une consultante spécialisée en tourisme.