Un nouveau bistro à Charlesbourg


Publié le 8 mars 2016

RESTAURANT. Un nouveau joueur dans le milieu de la restauration a choisi le nord de Charlesbourg pour gagner l'estomac de Québec. Les Moutons noirs, c'est une cuisine festive de type bistronomique qui se fait copine avec les bières de microbrasseries, servie dans l'ambiance intime d'une salle à manger de 33 places.

Avec Jason St-Amant aux commandes des fourneaux, on commence par s'ouvrir l'appétit avec escargots, tartares ou crevettes épicées. On enchaîne avec un saumon en croûte d'épices, un magret de canard fumé ou un filet mignon mariné aux herbes. On accompagne le tout d'une pinte ou d'un verre de vin parmi la dizaine de choix de part et d'autre. Un dessert plus tard, et on règle l'addition avec un goût, espère le chef, de revenez-y.

«On essaie de garder les prix bas. Avec la clientèle du coin, on ne voulait pas charger trop cher», convient le maître d'œuvre, dont la majorité des plats principaux se situent ainsi en deçà des 20$. Généreux avec ses cinq entrées et sa dizaine de mets de résistance, le menu du soir fait paraître celui du midi un brin plus conservateur, quoique les habitués ne risquent pas de s'ennuyer avec six recettes appelées à se renouveler de semaine en semaine.

Petites fringales et grandes soifs font aussi bon ménage grâce à quelques à-côtés qui tiennent compagnie à l'alcool. La bière est en vedette; elle est brassée par la Voie Maltée, la Frampton Brasse, la Microbrasserie de l'Île d'Orléans et autres artisans du houblon.

Principal ingrédient: la différence

Maintenant que nous voilà rassasiés, parlons affaires. Peuvent-elles être bonnes sur la rue Jacques-Bédard, aussi loin du centre-ville? Pourquoi pas, de répondre Tomy Bergeron, quand le loyer est moins dispendieux, qu'on est à deux pas de l'autoroute Laurentienne, qu'on comble un besoin dans le quartier et qu'on se démarque. Les Moutons noirs, c'est ça: «On est jeunes, on a des idées loufoques, on veut être différents», décrit le copropriétaire de 22 ans.

Différent, le restaurant l'est déjà de son prédécesseur, La Table du chef, qui donnait dans la cuisine de terroir. «P'tit gars» du coin du côté de Lac-Saint-Charles, Tomy Bergeron a sauté sur l'occasion quand il a vu la pancarte à louer. Il travaillait alors à la Voie Maltée avec Jason St-Amant (Neufchâtel), et le duo a pu compter sur les parents du premier, Dany Bergeron et Édith Guay, pour compléter l'investissement.

Bien en selle, Tomy Bergeron et Jason St-Amant mijotent déjà quelques projets pour Les Moutons noirs. Des soirées thématiques, notamment, avec accords mets et bières, et l'ajout éventuel de petits-déjeuners à base de bagels réinventés.

À noter que le restaurant n'a pas de lien avec Le Mouton noir de Baie-Saint-Paul.

Adresse: 615, rue Jacques-Bédard. Pour l'horaire et autres infos: www.facebook.com/bistrolesmoutonsnoirs ou 418 841-3232.

Québec Hebdo