Sections

Le 9045, rue de Grandmaison sous le pic des démolisseurs

Publié le 12 septembre 2017

Le 9045, de Grandmaison a été démoli le 12 septembre 2017.

©(Photo TC Media - Geoffré Samson)

DÉMOLITION. La maison ancestrale située au 9045, rue de Grandmaison, est chose du passé. Elle a été entièrement démolie le 12 septembre devant de nombreux curieux et de voisins maintenant satisfaits.

Par: Geoffré Samson

Le responsable mandaté pour la vente de l'immeuble, Marc-Antoine Lavoie, avait donné sa parole aux voisins de la propriété désaffectée, des suites du conseil d'arrondissement du 22 août dernier. Le gestionnaire mentionnait que s'il n'y avait pas de promesse d'achat d'ici la mi-septembre, le conseil d'administration d'Immeuble Tandem ferait démolir la maison. Chose promise chose due, le bâtiment a été démoli, puisqu’aucune offre d'achat sérieuse n’a été faite, indique-t-on.

Le permis de démolition avait été approuvé et délivré cet été, mais le délabrement des lieux date de plusieurs mois. En février dernier, un feu à l'intérieur de la résidence avait nécessité l'intervention de nombreux pompiers. Depuis, l'état de la structure se désagrégeait continuellement.

Voisins satisfaits

La satisfaction du voisinage était palpable, certains doutaient même que ce moment arrive enfin. Il n’a suffi que de 30 minutes pour que la maison devienne un tas de débris. La compagnie mandatée pour la démolition a assuré les citoyens que les lieux seraient propres dans les 24 heures.

Le propriétaire d'une entreprise à proximité, Rémi Viens, évalue la possibilité d'y déménager sa résidence, mais la logistique demeure incertaine. « Je ne suis pas pressé, il reste à discuter de certaines options avec la Ville de Québec", explique M. Viens.

D'ici la vente du terrain, M. Lavoie n'envisage pas y reconstruire d'immeuble, il demeurera vacant.

« Depuis le temps qu'on attendait, nous ne sommes pas pressés de voir un nouveau bâtiment », conclut M. Pedley, un voisin immédiat.

TC Media