Présence d'hydrocarbures sur la rivière Lairet

Publié le 18 mai 2017

La rivière Lairet au coeur du parc Cartier-Brébeuf.

©(Photo TC Media - Marie-Pascale Fortier)

RIVIÈRES. La présence d'une nappe d'hydrocarbures sur la rivière Lairet à Québec a été rapportée jeudi matin par les autorités environnementales. Il s'agit d'un court affluent de la rivière Saint-Charles qui coule au coeur du Lieu historique Cartier-Brébeuf.

«Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques suit la situation de près et s'assure, avec les partenaires, que toutes les mesures requises pour la sécurité de la population et la protection de l'environnement sont prises», peut-on lire dans un communiqué émis tôt ce matin.

La nappe d'hydrocarbures avait une superficie d'environ 150 mètres par 15 mètres, rapporte le porte-parole d'Urgence-Environnement, Frédéric Fournier. Du pompage a été effectué au cours de la nuit, en plus de l'installation d'estacades, qui seront bientôt retirées.

Intervention des pompiers

France Voiselle, porte-parole pour le Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec a confirmé ce matin que les pompiers ont été appelés vers 20h hier soir pour un déversement d'hydrocarbures de nature inconnue dans la rivière Lairet.

«Les pompiers ont installé des estacades pour contenir le déversement, pour éviter sa propagation», explique Mme Voiselle. Par la suite, les pompiers ont communiqué avec Urgence-Environnement, et ce sont eux qui ont pris le dossier en main, vers 21h.

Vers 10h ce matin, les équipes d'Urgence-Environnement ont quitté les lieux, ayant retiré toute trace d'hydrocarbures dans l'eau. Frédéric Fournier confirme ce matin que l'impact sur l'environnement a été jugé minime et que la source de ce déversement n'a toujours pas été identifiée.