Nouvelle vocation à L'Hôtel-Dieu de Québec


Publié le 8 mars 2017

Gaétan Barrette a écouté les idées des religieuses quant à la nouvelle vocation de l'Hôtel-Dieu de Québec.

©(Photo TC Media - Marie-Pascale Fortier)

SANTÉ. Le ministre Gaétan Barrette a qualifié ce jour de «Jour 1», en ce qui concerne la transition et le devenir de L'Hôtel-Dieu de Québec. Il a rencontré ce matin les sœurs du Monastère des Augustines pour entendre leurs idées sur les nouvelles orientations de L'Hôtel-Dieu quand le nouveau complexe hospitalier sera construit.

«Celles qui ont construit cet institut doivent être les premières à donner leurs idées», a affirmé M. Barrette, qui rencontrera également le maire de Québec. «Ça me surprendrait qu'il n'ait pas d'idée», a lancé M. Barrette. D'ici les quatre prochaines années, des acteurs devraient s'ajouter pour préparer «une piste d'atterrissage».

On ne sait pas à l'heure actuelle comment sera utilisé L'Hôtel-Dieu de Québec, on sait toutefois que le bâtiment sera utilisé à des fins de santé. Les idées soulevées par les religieuses, sœur Lise Tanguay et sœur Berthe Lemay, sont d'offrir à L'Hôtel-Dieu de Québec des soins palliatifs ou un centre d'hébergement pour personnes plus jeunes en perte d'autonomie, pour éviter que des gens de 40 ou 45 ans se retrouvent en CHSLD ou dans un foyer pour personnes âgées.

Les religieuses ont d'ailleurs bien apprécié que le ministre de la Santé n'arrive pas avec une idée préconçue. Pour elles, il est toutefois bien important que L'Hôtel-Dieu conserve une vocation hospitalière. M. Barrette voit cette situation comme une opportunité d'innovation dans le monde de la santé au Québec.

M. Barrette affirme que la saga autour du crucifix à l'Hôpital du Saint-Sacrement n'a rien à voir avec cette rencontre, que le ministre reporte depuis deux ans. Il affirme qu'elle coïncide plutôt avec la première pelletée de terre du nouvel hôpital, qui a lieu dans quelques semaines. Il aimerait d'ailleurs que le bâtiment soit opérationnel «dans les mois suivant l'ouverture du nouvel hôpital».

Il est encore trop tôt pour savoir quel budget sera alloué à ce projet, mais il va sans dire que le budget influencera les choix qui seront faits.