Chantier : casque obligatoire même pour un ministre


Publié le 16 février 2017

Harjit Sajjan, ministre fédéral de la Défense.

©(Photo gracieuseté)

SÉCURITÉ. La visite récente du Manège militaire en reconstruction à Québec par le ministre de la Défense a valu quelques remontrances au gestionnaire du projet. L'absence de casque sur la tête du dignitaire de passage n'est pas passée inaperçue.

À la base de cet «écart de conduite», mentionnons que le ministre Harjit Sajjan porte le turban étant de confession sikhe. Sur les images et les photos des médias qui ont couvert sa visite de chantier, on le voit qui déambule sans casque sur la tête. Il porte toutefois les lunettes protectrices et le dossard comme les autres dignitaires.

Il semble que l'entreprise de construction Pomerleau a été contactée en début de semaine par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). L'organisme gouvernemental a notamment rappelé que le port du casque de sécurité était obligatoire sur les chantiers, peu importe le statut social.

Le rappel des consignes de sécurité sur un chantier se voulait informatif et non coercitif. Pourtant, dans l'invitation aux médias en vue de participer à cette activité protocolaire, il était clairement indiqué que les participants devaient «se présenter sur place équipés de bottes ou chaussures à embout d'acier homologuées, d'un casque et de lunettes protectrices, ainsi que d'un dossard de sécurité».

TC Media