10,8M$ confirmés pour l'Institut nordique du Québec


Publié le 13 décembre 2016

Le nouveau complexe scientifique se trouvera sur le campus de l'Université Laval. Des installations et des équipements seront également installés à l'Université McGill, à l'Institut national de recherche scientifique à Québec et à Kuujjuaq au Nunavik.

©(Photo gracieuseté - Institut nordique du Québec)

NORD. L'Institut nordique du Québec (INQ) s'est vu remettre près de 11M$ du gouvernement du Québec, lui permettant d'élaborer les plans et devis pour son projet de pavillon central à l'Université Laval.

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, responsable du Plan Nord, Pierre Arcand, a confirmé lors du forum de l'Artic Circle à Québec l'ajout de 10,8M$ en provenance de la Société du Plan Nord sur les 30M$ promis pour la réalisation du nouveau complexe scientifique de l'INQ. Ce montant s'ajoute aux 3M$ déjà investis par le gouvernement québécois pour la création de l'INQ.

Au total, c'est 90M$ qui sont attendus pour ce projet de la part de différents partenaires. L'Université Laval contribuera elle aussi à la hauteur de 30M$ en partenariat avec ses différents partenaires. Le recteur de l'Université Laval, Denis Brière, ne veut pas s'avancer sur une date d'échéance. «On a quand même un bon bout de fait», assure-t-il. Le directeur de la science et de l'innovation de l'INQ, Louis Fortier, avançait pour sa part environ 6 ans.

Le recteur de l'Université Laval se dit «confiant» que le gouvernement fédéral investira lui aussi la somme de 30M$ pour venir boucler le coût du projet. D'ailleurs, ce n'est pas la première fois que l'Université Laval annonce le financement des plans et devis d'un projet avant que le fédéral ait donné officiellement son appui. La situation s'était produite lors de la construction du super-PEPS.

Québec Hebdo