Le ski alpin au Mont blanc: un monde, une montagne et une descente pour Antoine Côté

Isabelle
Isabelle Chabot
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jeux du Québec

L’équipe de ski alpin de la Capitale-Nationale a vécu des Jeux du Québec un peu différemment des autres disciplines. Les équipes des différentes régions étaient rassemblées au Mont Blanc dans les Laurentides pour la tenue des compétitions. Pour la Capitale-Nationale, l’expérience s’est avérée douloureuse pour l’un d’entre eux, Antoine Côté s’est blessé lors d’une descente et a dû quitter son équipe des Jeux.

«C’était le fun que tout le monde du ski soit ensemble», lance à brûle-pourpoint Marc-Antoine Ouellet. De son côté, Félix Beaulieu a apprécié l’ambiance sur place. Entre les compétitions, de la musique et de l’animation étaient au programme. Il a appris à connaître les membres de sa délégation en profondeur. Habituellement concurrents, les membres de l'équipe de la Capitale-Nationale se sont liés d’amitié. «Avant, on allait les féliciter sans plus. Là, on va les voir différemment», soutient Gabrielle Simoneau de Stoneham.

 

Antoine: le champion de l’équipe de ski alpin de la Capitale-Nationale

 

Malheureusement, le groupe a été ébranlé par la blessure d’un des leurs. Antoine Côté s’est blessé dans l’aire d’arrivée de la première compétition des Jeux, le Super G. Le skieur a subi une fracture du bassin et a été opéré vendredi à l’Hôpital Sainte-Justine. «Antoine, c’est mon ami depuis mes débuts en ski, de le voir blessé, ça m’a affecté», confie Olivier Tremblay. Emma Couture, elle, fait valoir que l’accident s’est produit en raison d’un malheureux petit détail comme c’est le cas dans la plupart des blessures. Les skieurs ont d’ailleurs dédié leur dernière course à leur compatriote.

Sa personnalité énergique a manqué visiblement au groupe. «Il était assidu, témoigne son entraîneure, Julie Villeneuve. Après les compétitions de ski, souvent, il allait jouer au hockey. Les sports sont très importants pour lui.» Antoine Côté risque de vivre une longue convalescence à cause de sa blessure. L’été sera plus tranquille pour le garçon.  Toute l’équipe lui souhaite d’être de retour sur ses jambes le plus rapidement possible. Courage!

Organisations: Super G. Le, Hôpital Sainte-Justine

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires