Une victoire et un record pour François Brassard

Jean-Manuel
Jean-Manuel Téotonio
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

François Brassard est entré dans l'histoire. Après l'Armada et les Cataractes, il ne manquait que 2:58 avant qu'il ne blanchisse aussi les Tigres, battant tout de même le record de la plus longue séquence sans avoir accordé de but dans l'histoire de la LHJMQ dans une victoire des Remparts 4 à 1 sur Victoriaville.

Le record de 207 minutes appartenait à Mathieu Chouinard, gardien des Cataractes en 1998. La nouvelle marque de Brassard s'établit à 212 minutes et 9 secondes. Le numéro 31 savait qu'il était près du record, mais il affirme avoir réussi à garder sa concentration malgré tout. «Je me concentrais plus sur les rondelles qui arrivaient que sur le temps qui passait», soutient-il.

Il a su qu'il avait battu l'ancienne marque en troisième lorsque la foule s'est animée, recevant une ovation debout des 9 754 spectateurs et les félicitations de ses coéquipiers. «Je ne m'en rends pas trop compte présentement. Je vais peut-être le réaliser tantôt sur la route vers Rimouski. En ce moment, je ne peux pas être plus heureux, la saison va bien pour moi et pour l'équipe. Après un début de saison comme ça, c'est le fun de se relever de cette façon.»

«C'est spécial ce qu'il a fait. On l'a fait en équipe, mais ça lui revient à lui. […] On va se souvenir de lui longtemps, je ne suis pas sûr que c'est un record qui va être battu très rapidement», indique l'entraîneur-chef Philippe Boucher.

Une deuxième période fatale aux Tigres

Les diables rouges ont pris les devants 2-0 en deuxième période. Après avoir soutiré la rondelle à un adversaire en zone offensive, Adam Erne a passé à Fabrice Herzog seul devant le filet. Il a eu tout le temps voulu pour enfiler son 15e de la saison. Nick Sorensen a doublé la marque des siens en avantage numérique sur un bel échange avec Adam Erne, qui a récolté son deuxième point de la période.

Alexandre Caron-Roy a compté le 3e but des Remparts lors de la dernière période sur un tir des poignets d'apparence anodin, mais qui a battu Brandon Whitney, qui n'a pas pu voir le tir à temps.

À son retour au jeu, Olivier Archambault a fait sentir sa présence pour les Remparts. Il a marqué un but dans un filet désert en fin de match.

Selon l'entraîneur des Tigres, Yanick Jean, son équipe s'est fait mal à elle-même lors de cette rencontre, en écopant notamment de trois punitions en première. Toutes les fois où nous avons pris du momentum, nous nous sommes tués nous-mêmes. […]Nous avons eu plusieurs deux contre un lors des dix premières minutes au second engagement et nous n'avons pas capitalisé. Eux ils reviennent et marquent deux gros buts, je pense que c'est ça l'histoire de la rencontre», constate-t-il.

En rafale

- Petite controverse autour du but de Philippe Hudon qui a mis fin à la séquence de François Brassard. Pendant un arrêt de jeu, la foule du Colisée a ovationné le gardien et des coéquipiers sont venus le féliciter. Toutefois, l'arbitre a remis la rondelle en jeu alors que les Remparts n'étaient pas prêts. Philippe Boucher ne veut pas en faire une grosse histoire, mais il s'étonne tout de même que les arbitres n'étaient pas au courant du record qui venait d'être battu.

- À son retour au jeu après une mononucléose, Olivier Archambault était satisfait de sa rencontre, même s'il a manqué quelques occasions. «Je pense que ç'a bien été. La première a été un peu dure sur les jambes, mais je crois avoir joué une bonne partie. Je me disais que comme je commençais, je devais juste faire les bonnes choses et lancer au filet.»

- Adam Erne a quitté la rencontre en troisième après avoir fait une chute accidentelle. On ne connaît pas la nature ni la gravité de sa blessure. Boucher indique qu'il s'agit d'une blessure au bas du corps et que son cas est incertain pour demain face à l'Océanic.

- Les Tigres affrontent les Cataractes à Shawinigan samedi.

Québec Hebdo

Organisations: Québec Hebdo

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires