Jean-Philippe Le Guellec a déblayé le parcours

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jean-Philippe Le Guellec s’est classé, aujourd’hui, au 48e rang du sprint de 10 kilomètres de la troisième Coupe du monde de biathlon de la saison, présentée à Hochfilzen, en Autriche.

Le Norvégien Tarjei Boe s’est imposé, manquant une seule cible et ramenant un chrono de 23 min 57,2 s. Le Français Martin Fourcade a terminé deuxième, 4 secondes derrière, après avoir été pénalisé deux fois. Impeccable au champ de tir, le Russe Timofey Lapshin a malgré tout fini troisième, à 17,2 secondes.

Le meilleur Canadien a été Brendan Green, 24e. Il a conclu à 1 minute et 07,4 seconde du gagnant même s’il a touché chacune de ses 10 cibles.

Le Guellec a pour sa part écopé d’une pénalité à son deuxième passage au champ de tir et a accumulé 1 minute et 43,4 secondes de retard.

Malheureusement pour le biathlonien de Shannon et plusieurs autres concurrents, les conditions de glisse n’ont pas été les mêmes pour tout le monde jeudi.

« Il était prévu qu’il neige juste avant la course et peut-être un peu pendant, mais que ça allait arrêter. C’est exactement ce qui est arrivé. Donc, ceux qui étaient les premiers à partir jusqu’aux environs du 40e ont été vraiment désavantagés parce que la neige était fraîche. Nous nous sommes retrouvés à déblayer le parcours pour les compétiteurs suivants en quelque sorte », a expliqué le 10e athlète au départ.

Malgré cette petite déception, Le Guellec était plutôt satisfait de son travail. « Je suis vraiment content de ma course. C’est une performance plus représentative de comment je me sens d’habitude et de comment je me sentais à l’individuelle en Suède », a indiqué celui qui y avait obtenu une 14e place le 30 novembre.

« Je me sentais bien en ski et j’avais quand même des skis rapides malgré les conditions difficiles. Au tir, ça s’est super bien passé. Je suis en position d’attaque pour la poursuite. Ça va être plaisant de retourner à la chasse, je n’ai pas encore participé aux poursuites cette saison », a-t-il conclu.

Marc-André Bédard a également participé à l’épreuve et a pris le 62e échelon, à moins de 1 seconde du 60e et dernier qualifié pour la poursuite de samedi. Il a manqué trois cibles en position couché, mais a été parfait debout.

L’autre Canadien en lice jeudi, Scott Perras, s’est classé 80e.

Vendredi, les biathloniennes seront en vedette avec la présentation du sprint de 7,5 kilomètres.

(Source Sportcom)

Lieux géographiques: Shannon, Suède, Source Sportcom

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires