Philippe Gilbert remporte le Grand Prix cycliste

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Époustouflant d’audace et de force, le Belge Philippe Gilbert a remporté à Québec son 17e succès de la saisondevant Gesink et Uran. Le voilà assuré de finir la saison au premier rang mondial.

Philippe Gilbert au fil d'arrivée.Photo gracieuseté Agence Zoom, Grands Prix cyclistes Québec-Montréal

Dès le départ, Routley (SpiderTech) et Morkov (Saxo Bank), vainqueur la veille du Challenge Sprint, tentent de s’échapper. Ils sont ensuite rejoints par Elmiger (AG2R). Une fois les trois coureurs repris, Balloni (Lampre) tente sa chance en solitaire.

Au premier passage sur la ligne d’arrivée (km 12,6), Salerno (Liquigas) et Herrada (Movistar) passent avec 11 secondes de retard sur le peloton dont s’extrait Hurel (Europcar). Il les rejoint cinq kilomètres plus tard. L’écart grimpe alors régulièrement entre les trois hommes et le peloton: 1’25 au km 20, 3’55 au km 33, 6’10 au km 43 (écart maximal). L’équipe Team Sky prend alors les commandes en tête du peloton et les échappés voient ensuite leur avance fondre au fil des tours. Au km 88, l’écart n’est plus que de trois minutes et de seulement trente secondes à quatre tours de l’arrivée. Hurel est le premier lâché du trio de tête puis Salerno et enfin Herrada est repris à 49 kilomètres de l’arrivée. La formation Garmin-Cervélo tente alors de durcir la course.

À 40 kilomètres de l’arrivée, neuf hommes sortent du peloton : Nordhaug, Vande Velde, Stamsnijder, Ghyselinck, Deignan, Paterski, Rui Costa, Pasamontes et Trentin. Roelandts et Bertagnolli font la jonction sept kilomètres plus loin mais le peloton se regroupe au km 169.

Dans la côte de la Montagne, Trentin sort à nouveau, poursuivi par Rui Costa. La jonction entre les deux hommes s’opère quelques mètres après le 14e passage sur la ligne d’arrivée. Le peloton accuse un retard de trente secondes. Les deux hommes reçoivent le renfort de cinq coureurs (Tuft, Roulston, Deignan, Stangelj et Pasamontes).Mais au pied de l’avant-dernière ascension de la côte de la Montagne, ils sont repris par l’avant-garde du peloton où le grand favori, Philippe Gilbert, vient d’accélérer. Le champion de Belgique emmène dans son sillage neuf autres coureurs (Gesink, Uran, Leipheimer, Marcato, Leukemans, Ciolek, Ponzi, Wegmann et Clarke) mais s’en va seul à l’amorce du dernier tour.

A neuf kilomètres de l’arrivée, Gilbert se relève pour attendre ses anciens compagnons, le reste du peloton est définitivement battu. Gesink place alors une attaque dans l’ultime ascension de la côte de la Montagne mais le vainqueur du Grand Prix Cycliste de Montréal 2010 ne parvient pas à faire la différence. Gilbert contre et relance encore dans la côte de la Potasse. Le Belge entame en tête le dernier kilomètre. Aux 700 mètres, il est encore sous la menace de Gesink mais porte une nouvelle estocade pour franchir en vainqueur la ligne d’arrivée du deuxième Grand Prix Cycliste de Québec et reprendre la place de numéro un du classement World Tour. 3e l’an dernier, Gesink termine 2e, Uran complète le podium.

Le mot du vainqueur

«C’était un parcours très difficile, très exigeant. Dans le final, ça devenait très difficile, tout le monde était très fatigué. J’ai pu tenter dans la dernière montée très raide et ça a été très dur de résister à Gesink, mais j’ai géré. C’était un moment magnifique. Je voulais reprendre la place de numéro un mondial et la journée était stressante, d’autant que je n’avais pas d’équipe pour m’aider. J’avais pas mal de pression mais au fil des tours, il y a eu une sélection et je savais qu’au pire, je ferais trois ou quatrième. J’étais libéré. Les points étaient assurés et je pouvais essayer de gagner la course. 2011 restera une saison exceptionnelle. Avec des grandes victoires et cerise sur le gâteau: le fait de terminer n°1 mondial.

La fiche du vainqueur

Né le 05 juillet 1982 à Verviers (Belgique). 1,75 m - 65 kg Professionnel en 2003 : Fdjeux (03-08), Silence-Lotto (09), Omega Pharma-Lotto (10-11) 48 victoires dont 9e étape Tour de l'Avenir 2003, 3e étape Tour Down Under, Paris-Corrèze 2004, Tour du Haut-Var, Trophée des Grimpeurs, Polynormande 2005, Het Volk, 2e étape Critérium du Dauphiné Libéré, 7e étape Tour du Benelux, GP de Fourmies, GP de Wallonie 2006, 1ere étape Tour du Limousin 2007, Het Volk, GP Samyn, Paris-Tours 2008, 20e étape Tour d'Italie, Ster Elektrotoer, Coppa Sabatini, Paris-Tours, Tour du Piémont, Tour de Lombardie 2009, Amstel Gold Race, 3e et 19e étape Tour d'Espagne, Tour du Piémont, Tour de Lombardie 2010, Les Routes blanches, 5e étape Tirreno-Adriatico, Flèche Brabançonne, Amstel Gold Race, Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège, Tour de Belgique, Ster ZLM Tour, Championnat de Belgique, 1ere étape Tour de France, Clasica San Sebastian, 3e étape Eneco Tour, Championnat de Belgique Clm, GP de Québec 2011 Principales places d'honneur: 6e Milan-San Remo 2005 - 8e Championnat du Monde 2007 - 3e Milan-San Remo 2008 - 3e Tour des Flandres, 4e Amstel Gold Race, 4e Liège-Bastogne-Liège, 6e Championnat du Monde 2009 - 3e Gand-Wevelgem, 3e Tour des Flandres, 3e Liège-Bastogne-Liège 2010 – 3e Milan-San Remo, 9e Tour des Flandres 2011 Source:Grands Prix Cyclistes Québec – Montréal Membre du Groupe Québec Hebdo

Organisations: SpiderTech, Saxo Bank, Liquigas Movistar Europcar Team Sky Clarke Tour des Flandres Tour de France Québec Hebdo

Lieux géographiques: Salerno, Belgique, La Montagne Montréal San Remo Verviers Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires