Les activités nautiques pour contrer les grandes chaleurs

Luc
Luc Fournier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lors d’épisodes de canicules, les activités nautiques deviennent incontournables pour se rafraîchir les idées. L’Association maritime du Québec a relevé quelques activités nautiques à faire dans la région de Québec, autant pour les amateurs d’embarcations de plaisance que les baigneurs.

Les plans d’eau de Québec, autant le fleuve que les rivières et les lacs, sont accessibles par plusieurs moyens. Pour ceux qui ont chaud, il y en a pour tous les goûts. (Photo Luc Fournier)

Les parcs nautiques de la région de Québec sont populaires, pendant les chaudes journées d’été. Parmi eux, le Vieux Port Yachting offre aux non-initiés des tours en bateau à voiles pour admirer la chute Montmorency ou encore l’Ile d’Orléans.

Pour les plus jeunes, deux yoles sont amarrées au yacht club – sur le boulevard Champlain, près de la côte Gilmour – et les petits marins peuvent naviguer sur le fleuve gratuitement. L’objectif est de former les jeunes pour participer au Défi jeunes marins, des compétitions où les jeunes mettent à profit ce qu’ils ont appris sur l’art de naviguer. Les yoles sont des embarcations qui peuvent embarquer jusqu’à 10 personnes. Les sorties se font les lundis soirs et certains dimanches.

Il existe aussi à Québec, pour ceux qui voudraient être plus qu’un simple matelot, en devenant capitaine, un organisme de formation, Formation nautique Québec, qui donne différents cours reliés au nautisme, notamment pour obtenir la carte de conducteur d’embarcation de plaisance – obligatoire depuis 2009 –, pour mieux comprendre la météorologie maritime ou simplement apprendre à naviguer avec un bateau à voiles. À la Baie de Beauport, des camps nautiques, cours de voile, clubs de compétition ou camps de perfectionnement sont aussi disponibles. Tout ça sur le bord d’une plage où le beau sable fait le bonheur de ceux qui veulent prendre un bain de soleil.

Le Parc nautique de Cap-Rouge offre aussi un accès au fleuve, aux abords de l’un des plus anciens sites de l’époque de la Nouvelle-France, où Jacques Cartier a mis le pied en 1541.

Pour les amateurs de kayak, de canot ou de canoë-kayak, Canots Légaré, le long de la rivière Saint-Charles, à Loretteville, demeure une référence. Une équipe d’expérience offre des cours et loue des embarcations pour naviguer sur plusieurs kilomètres. Canots Légaré est une véritable institution, avec plus de 100 ans d’existence.

Le Club nautique lac Saint-Charles, à Stoneham, est aussi un bon point de départ pour une escapade en kayak.

Pour les moins sportifs, il reste toujours les plages Jacques-Cartier et celle de la Base de plein air de Sainte-Foy. À moins de se rendre au lac Saint-Joseph.

Bref, les endroits pour se rafraîchir ne manquent pas.

Lieux géographiques: Région de Québec, Chute Montmorency, Boulevard Champlain Jacques Cartier Baie de Beauport Nouvelle-France Rivière Saint-Charles Loretteville Saint-Charles Stoneham Sainte-Foy Saint-Joseph

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires