Simon Tobin 17e dans l’eau froide

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Natation en eau libre – Championnats du monde

En action aux Championnats du monde de natation en eau libre, présentés à Roberval, le Québécois Simon Tobin a pris le 17e rang, dimanche, au 10 km.

Simon Tobin (Photo Christopher Breault)

«Ç’a été une bonne course, je suis content, a raconté d’entrée de jeu le nageur de 25 ans de Sainte-Foy. Il n’y a pas grand-chose que j’aurais pu faire mieux.

 

Le Britanno-Colombien Richard Weinberger a été le meilleur Canadien en prenant le 13e échelon et c’est l’Italien Valerio Cleri qui a été couronné champion du monde.

 

Si la froideur de l’eau du Lac-Saint-Jean a incommodé plusieurs nageurs et contraint à l’abandon certains d’entre eux, Tobin, lui, n’en a pas souffert. « Elle était étonnamment froide, mais j’ai connu la Traversée du Lac-Saint-Jean alors je savais à quoi m’attendre », a indiqué celui qui a de plus l’habitude de mieux s’illustrer en eau froide.

 

En peloton jusqu’au neuvième kilomètre les nageurs en action ont offert une fin de course enlevante aux spectateurs réunis au fil d’arrivée. « Le sprint a été très rapide. Ç’a été une bonne course au niveau spectacle », a-t-il affirmé. « Ç’a aussi joué rudement », a poursuivi le nageur de Québec qui a reçu plusieurs coups. « Ça fait partie du sport, mais il ne faut pas trop exagérer. Tout n’est pas non intentionnel », a expliqué celui qui a vu un de ses adversaires se faire disqualifier après avoir essayé de le caler.

 

Tobin, qui a pris un peu plus de deux heures et deux minutes pour parcourir la distance, se préparera maintenant pour l’épreuve de 25 km qui sera présentée jeudi. Si les deux épreuves auxquelles il participe aux Championnats du monde ont la même importance à ses yeux, celle du 25 km a tout de même un petit quelque chose de plus. « Je voulais absolument bien faire au 10 km et maintenant cette course est derrière moi. Le 25 est un peu plus spécial pour moi et je crois que j’ai le potentiel pour bien faire, surtout que ce sont les conditions idéales pour moi avec l’eau froide. »

 

S’il n’avance pas d’objectif précis en terme de place pour sa prochaine course, le Québécois espère pouvoir faire mieux qu’en 2009, où il avait pris le neuvième rang. « C’est sûr que je veux faire mieux. » Il n’écarte pas non plus la possibilité d’un podium. « Ça resterait tout de même un exploit », a-t-il conclu. Simon Tobin sera accompagné par Joanie Guillemette-Simard, de Roberval, et Xavier Desharnais, de Sherbrooke, qui feront leur entrée en scène aux Championnats du monde pour l’épreuve de 25 km.

Source Sportcom

Lieux géographiques: Sainte-Foy, Traversée du Lac-Saint-Jean, Québec Roberval Sherbrooke Source Sportcom

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires