Tribune libre: Entourloupettes stériles

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

OPINION. À chaque occasion où j’entends le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, vanter les mérites du report d’un référendum sur la souveraineté du Québec dans un deuxième mandat, je ressens malgré moi un profond sentiment de déception amère.

Cette fois-ci, Jean-François Lisée évoque sa proposition de ne pas faire de référendum dans un premier mandat comme un moyen de rejoindre davantage les communautés culturelles et de « détendre l’atmosphère ». Un peu comme si vous décidiez de reporter votre rencontre avec votre ado qui ne veut plus aller à l’école dans le but de l’amadouer avant de passer aux actes plus tard. Croyez-vous qu’il sera plus réceptif à vos arguments? À mon avis, vous ne ferez que reporter le problème…

Conséquemment, je demeure persuadé qu’il « faut battre le fer pendant qu’il est chaud », quitte à recevoir les arguments de l’autre partie pour mieux en débattre. Et, à cet effet, le PQ dispose déjà d’une cinquantaine d’années d’expertises qui n’attendent qu’on les sorte des tiroirs pour être étalées.

Alors, pourquoi remettre toujours à plus tard ce qui peut être fait dès maintenant? M. Lisée, cessez ces entourloupettes stériles et attaquez-vous dès maintenant à faire ce pour quoi votre parti a été créé, à savoir réaliser l’indépendance du Québec par voie de référendum.

Henri Marineau, Québec

Organisations: PQ

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires