Tribune libre: Des paroles aux actes

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

OPINION. Dans une lettre datée du 28 décembre et adressée aux évêques du monde entier, le pape François rappelle que les actes pédophiles doivent faire l'objet d'une "tolérance zéro" au sein de l'Église et demande pardon pour "un péché qui nous fait honte"… Soit!

Toutefois, François demeure plutôt vague sur les moyens à prendre pour contrer ces gestes abominables qui ont ruiné la vie de milliers de jeunes. À mon sens, l’Église catholique doit passer aux actes et outrepasser les vœux pieux. Conséquemment, les religieux pédophiles, peu importe leur statut au sein de la hiérarchie, doivent être excommuniés illico et être traduits devant un tribunal civil pour répondre de leurs actes.  

Le défi est lourd. Ce n’est pas d’hier que des gestes de pédophilie ternissent la réputation de l’Église. Toutefois, il faut reconnaître que le pape François semble intéressé à attaquer le problème de plein fouet. Une position ferme qui devrait déboucher sur des actes concrets pour le plus grand bien d’une Église marquée au fer rouge par un tel fléau. 

Par Henri Marineau, Québec

Organisations: Église catholique

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires