Tribune libre: Le juste retour du balancier

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer lorsque le ministre des Finances Carlos Leitão, à l’occasion de son bilan de fin d’année, annonce en grandes pompes qu’il n’a pas coupé dans les dépenses mais qu’il n’a fait que réduire leur croissance. Foutaise!

Allez raconter cette histoire abracadabrante aux enseignants surmenés par la pénurie de moyens pour faire face aux élèves en difficulté, aux infirmières à bout de souffle en raison d’une surcharge de travail colossale, et aux personnes âgées placées dans des situations inhumaines liées à un manque de personnel pour leur procurer des soins d’hygiène élémentaires. Ce ne sont surement pas ces pirouettes comptables qui les satisferont!

Et, de poursuivre notre éminent argentier, il clame avec « fierté » que le gouvernement Couillard s’apprête maintenant à réinvestir en santé et en éducation alors que, dans la réalité, ces sommes ne représentent que le retour des millions qui ont été amputés cavalièrement dans ces services. En bref, M. Leitão, votre « générosité » n’incarne que le juste retour du balancier…point à la ligne!

Henri Marineau, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires