Tribune libre: Les grands oubliés

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

OPINION. Comme il est de coutume d’offrir nos vœux pour la nouvelle année qui s’annonce, j’aimerais avoir une pensée toute spéciale pour les personnes âgées souvent abandonnées dans des mouroirs, prisonniers d’une solitude indigne de toute forme de dignité humaine.

Puissent-ils retrouver leur part de cette dignité grâce à la présence de leurs proches pour qui ils ont consacré une grande part de leur vie dans l’abnégation et la générosité!

Par Henri Marineau, Québec

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires