Incendie majeur dans un bloc appartement en cette dernière journée de l'année

Marie-Pascale Fortier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

911. Le Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec a demandé une troisième alarme pour un incendie dans un bâtiment de 32 logements situé au 9020 boulevard Mathieu. La Croix-Rouge s'occupait de réchauffer les sinistrés, qui ne pourront pas fêter le Nouvel An chez eux.

Selon les informations obtenues par la relationniste Sandra Dion au Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec, l'incendie aurait débuté au sous-sol et serait monté à l'intérieur d'un mur jusqu'au quatrième étage.

L'aggravation improbable du feu a été déclarée peu de temps après que la troisième alarme ait été demandée, soit vers 13h10. L'appel est entré à la centrale 911 vers 12h38. Ce n'est que peu avant 16h que l'incendie a été déclaré sous contrôle.

Une soixantaine de pompiers se sont rendus sur place pour combattre l'incendie qui a causé plus de 300 000$ en dommages au bâtiment.

La Croix-Rouge a été demandée sur place pour venir en aide aux sinistrés, en collaboration avec le RTC qui a fourni un autobus pour réchauffer les personnes évacuées. Le thermomètre atteignait les -15 degrés. Tous les résidents du bâtiment ont été évacués, toutefois personne n'a été blessé, assure Mme Dion.

Sandra Dion a confirmé plus tard que les personnes évacuées ne pourront pas réintégrer leur logement ce soir pour fêter le Nouvel An. «C'est impossible», a-t-elle ajouté.

L'hypothèse d'un incendie criminel n'est pas écartée. Des enquêteurs des crimes majeurs, accompagnés du Service d’identité judiciaire, tentent présentement d’établir les causes et circonstances de cet événement.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires