«Les Chroniques d'un Gars blasé» ou le vécu universitaire de Jean-Charles Dorais

Denis
Denis Fortin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après avoir écrit un statut sur Facebook disant qu'il avait hâte de terminer ses études universitaires, Jean-Charles Dorais de Charlesbourg se fait mettre au défi de rédiger un blogue sur la question par son ami, William Blanchet. Intéressé par ce qu'il voyait à l'université, le Charlesbourgeois rédige ensuite une chronique par semaine au cours de l'hiver 2011 sur ses impressions de l'université, ce qui est le début du projet de série web des «Chroniques d'un Gars blasé».

«J'entamais alors ma dernière session à l'université et je me plaignais de devoir retourner sur les bancs d'école, mentionne dans un premier temps Jean-Charles Dorais. William me lance dans une discussion la possibilité d'écrire un blogue sur la question. Dès la rentrée, je commence à prendre des notes durant mes heures de cours, ce qui m'a permis de rédiger une chronique du gars blasé pendant les 14 semaines de cours, mes chroniques ont dès lors suscité l'intérêt de mon entourage, mes amis vivant des situations similaires à la mienne.»

Se considérant dans la vie comme un pince-sans-rire, les textes publiés dans ses chroniques sont plutôt humoristiques, relatant les péripéties d'un gars blasé qui retourne à l'école pour une dernière session.

«Au printemps 2011, William me relance pour me proposer de transformer mes chroniques en une web série, lui qui en deviendra le réalisateur. Après en avoir discuté longuement, nous peaufinons chacun de notre côté le projet, William cherchant des acteurs, du financement et une équipe de tournage tout en s'occupant e scénarisation tandis que j'entame une réécriture de mes chroniques. C'est ainsi que nous diffusons une deuxième édition des textes à l'hiver 2012 et nous créons une page Facebook, mettant ainsi en branle la création de la série web», d'ajouter Jean-Charles Dorais.

Que de chemin a été parcouru pour l'auteur de ces chroniques diffusées d'abord d'un statut Facebook et qui deviennent deux ans plus tard une série web.

«J'estime que cette expérience peut être un tremplin pour ma carrière. D'autant plus que nous nous sommes heurtés à plusieurs obstacles mettant en péril la production. Je pense ici à un refus de subvention, le désistement de plusieurs acteurs, la relocalisation du plateau de tournage, etc. Deux campagnes de financement, l'une à Sherbrooke où réside William et l'autre à Québec, ont permis d'amasser les fonds pour acquitter les frais de tournage. Nous avons eu une dizaine de journées de tournage de juillet à décembre dernier», poursuit le jeune résident de Charlesbourg.

Suite potentielle

Selon la réception qu'aura la série web «Chroniques d'un Gars blasé» dont le premier épisode sera diffusé le mardi 22 janvier prochain, il y aura vraisemblablement une deuxième vie au personnage du gars blasé.

«Logiquement et après avoir obtenu son diplôme, le gars blasé doit se trouver un emploi. C'est en plein ce que je ferai puisque je me cherche un emploi dans mon champ d'études, les communications/marketing. Il est presque certain que la deuxième saison du gars blasé débutera par un périple de fin d'études à Cayo Coco à Cuba. À son retour, il se rendra fort probablement à une foire d'emplois et à des rencontres d'entrevue. Ce ne sont pas les opportunités de chroniques qui manqueront», de conclure Jean-Charles Dorais.

Rappelons que la page officielle Facebook a été lancée au printemps 2012 et a récolté plus de 150 fans qui suivent tous les jours la progression du projet. Le site Internet officiel de la série web, lequel présente une vidéo «making off» en avant-première, a été mis en ligne le 8 janvier dernier. Les épisodes des «Chroniques d'un Gars blasé» seront enfin diffusés tous les mardis à compter du 22 janvier jusqu'à la fin du mois d'avril 2013. On en apprend davantage en fréuentant le www.garsblase.com.

Charlesbourg Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Organisations: Québec Hebdo

Lieux géographiques: Charlesbourg, Sherbrooke, Québec Cuba

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires