Un temps des fêtes difficile pour plusieurs pères séparés ou divorcés

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un père de Québec raconte son histoire

Plusieurs pères séparés ou divorcés vivront un temps des fêtes difficile. L’horaire des visites des enfants et la garde partagée demeurent des sujets d’entente très sensibles au sein de bon nombre de couples brisés en cette période de l’année. On connaît bien la situation des mères mais beaucoup moins celle des pères, si ce n’est les coups d’éclats des désespérés rapportés par les médias.

Dans son livre UN PÈRE, SA FILLE ET L’ENFER JUDICIAIRE, Benoît Bausson (pseudonyme) lève le voile sur sa vie de nouveau père complètement chamboulée à la suite de sa séparation. L’auteur télégraphie en ces mots le résumé de sa triste histoire : «Arrivée au Québec – rencontre amoureuse – quelques mois de bonheur – usure du temps – la relation se délite – grossesse non planifiée sur fond de désir de rupture – avortement avorté – naissance d’une petite fille extrêmement prématurée – long combat pour la vie – miracle de la médecine, le bébé s’en sort – rupture du couple – maltraitance de la mère sur sa fille – terrible bataille judiciaire – bonheur et descente aux enfers !» La rumeur veut que les jugements rendus par la justice soient souvent défavorables aux pères et laissent ces derniers dans un total désarroi. Le récit de Benoît Bausson aidera le lecteur à comprendre la réalité d’un de ces pères déçus par la justice.

Les intéressés peuvent se procurer gratuitement la version numérique de ce livre sur le site de l’éditeur, la Fondation littéraire Fleur de Lys, à l’adresse suivante :

http://manuscritdepot.com/a.benoit-bausson.1.htm

TEXTE DE PRÉSENTATION

S’il y a une tâche qui est très difficile pour un auteur, c’est bien celle de rédiger une page de présentation de son œuvre. Tâche difficile, mais oh ! combien nécessaire puisqu’en quelques mots, quelques phrases il doit donner l’envie aux lecteurs potentiels de se plonger dans la lecture du texte qu’il a mis des mois à rédiger et dans lequel il a tout donné de lui-même.

 

Ce livre n’est pas un roman, mais le récit d’une histoire vraie qui se déroule sur près d’une décennie. Le terme saga serait sans doute le plus approprié.

 

Pour attirer et captiver le lecteur, je n’ai rien trouvé de mieux que le style télégraphique pour présenter cette histoire. Voici donc les quelques mots qui, j’espère, inciteront les lecteurs à embarquer pour une longue navigation et à traverser les terribles tempêtes émotionnelles et judiciaires qu’un père a vécues tout au long du combat qu’il a mené pour sa fille.

Arrivée au Québec – rencontre amoureuse – quelques mois de bonheur – usure du temps. La relation se délite – grossesse non planifiée sur fond de désir de rupture – avortement avorté – naissance d’une petite fille extrêmement prématurée – long combat pour la vie – miracle de la médecine, le bébé s’en sort – rupture du couple – maltraitance de la mère sur sa fille – terrible bataille judiciaire – bonheur et descente aux enfers !

Bonne lecture !

– 30 –

SOURCE :

Serge-André Guay, président éditeur

Fondation littéraire Fleur de Lys

 

TÉLÉPHONE :

418-903-1911 (Lévis, Québec)

 

ADRESSE POSTALE :

20 rue Duplessis, Lévis, Québec. G6V 2L1

 

ADRESSE ÉLECTRONIQUE :

contact@manuscritdepot.com

 

SITE INTERNET PRINCIPAL :

http://www.manuscritdepot.com

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Martin Laigle
    31 décembre 2010 - 13:56

    Les noms des professionnels impliqués et les références du dossier aient été anonymisés. L'auteur et / ou l'éditeur a eu peur des représailles possibles si il avait dit toute la vérité, dommage. vraiment La liberté d'expression, même pour dire la vérité ne semble plus garantie au Québec, vraiment dommage.