Première chaire industrielle canadienne spécialisée dans le domaine des chaussées

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le vice-recteur à la recherche et à la création de l’Université Laval, Edwin Bourget, a lancé ce matin la Chaire de recherche industrielle CRSNG sur l’interaction charges lourdes-climat-chaussées. Cette dernière permet à son titulaire, le professeur Guy Doré du Département de génie civil, de développer des solutions aux problèmes de l’industrie du transport routier et des infrastructures publiques en considérant le contexte climatique canadien.

La Chaire permettra le développement de solutions aux problèmes de l’industrie du transport routier et des infrastructures publiques en considérant le contexte climatique canadien.

«Nos infrastructures de transport jouent un rôle important dans le développement social et économique du pays. Le passage répété des charges lourdes et les facteurs climatiques sont souvent identifiés comme étant les deux causes majeures de la dégradation des chaussées. Nos recherches viseront à améliorer la connaissance des mécanismes en cause, et à maîtriser l’interaction entre les charges lourdes, le climat et les chaussées afin d’assurer la qualité et la durabilité de nos infrastructures, ainsi que l’efficacité de l’industrie du transport», explique M. Doré.

La Chaire contribuera à former des spécialistes en matériaux et mécanique de chaussées soumises à l’effet des charges et du climat. Ces spécialistes seront de plus sensibilisés aux enjeux relatifs au comportement des véhicules lourds et à l’économie du transport. Les travaux de la Chaire seront orientés vers la recherche de solutions technologiques pour améliorer les infrastructures routières. «L’Université Laval a une longue tradition d’excellence en sciences des matériaux et des structures et elle entend maintenir, avec ses partenaires, son soutien aux équipes et aux chercheurs qui y sont activement engagés», indique pour sa part M. Bourget.

Les nombreux partenaires privés de la Chaire bénéficieront de connaissances et d’outils techniques qui leur donneront un avantage compétitif à l’échelle internationale et faciliteront l’exportation de leur savoir-faire dans un contexte de concurrence mondiale. «Au CRSNG, nous voulons faire du Canada un pays de découvreurs et d’innovateurs au profit de tous les Canadiens, mentionne Suzanne Fortier, présidente du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Le Programme de professeurs-chercheurs industriels nous aide à réaliser cette vision. M. Doré mérite de faire partie de ce groupe prestigieux. Il est reconnu internationalement dans son domaine. En outre, il a démontré de grandes qualités de gestionnaire et a établi des liens solides avec le secteur industriel.»

Le budget de fonctionnement de la Chaire dépasse les 2 M$ pour les cinq prochaines années.

Organisations: Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Université Laval

Lieux géographiques: Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires