Nouveau service de bateau-taxi en vogue

Luc
Luc Fournier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Parcourir le fleuve à son rythme

Depuis le début de l’été, Yves Cossette a passé des centaines d’heures à naviguer le fleuve, de Portneuf jusqu’à la pointe est de l’Ile d’Orléans. À bord de son Zodiac, il offre un service d’excursion et de «bateau-taxi» aux gens qui voudraient s’initier à une ballade sur ce fleuve qu’on survole souvent sur les ponts, mais qu’on navigue plus rarement, surtout en petits groupes.

Le service de bateau-taxi vise principalement les gens qui n’ont pas l’expérience de la mer. Avec une courte excursion d’une heure, qui peut nous mener à peu près n’importe où sur les deux rives ou même sur l’Ile d’Orléans, celui qui s’initie à cette aventure peut mieux jauger son intérêt pour une excursion plus longue, ce que propose aussi M. Cossette pour une visite des ponts, un tour de l’Ile d’Orléans ou encore un aperçu différent de la chute Montmorency.

L’intérêt, selon le capitaine, c’est que l’on va au rythme que les passagers veulent, où ils veulent. Aussi, les petits groupes de cinq personnes, au maximum, favorisent la convivialité.

L’expérience peut être enrichie par l’écoute de MP3 décrivant le trajet choisi. «À travers nos lectures, on a fait la narration pour en faire des capsules audio», d’indiquer le capitaine. Ainsi, plus d’une centaine de capsules audio sont disponibles, en français comme en anglais. Elles sont conçues spécialement pour les excursions personnalisées de plus d’une heure.

Par exemple, un tour de l’île coutera 300 $ pour un périple d’environ quatre heures, coût qu’on peut bien sûr diviser parmi les passagers qui prendront place dans le Zodiac. Pour ce qui est du mode de fonctionnement «bateau-taxi», de courte durée, il en coûte 1,50 $ la minute pour utiliser ce service.

Formation au fil de l'eau

Yves Cossette offre aussi aux employeurs, clients, fournisseurs ou employés, des formations en administration et en gestion… tout ça sur le bateau, en se laissant dériver au milieu du fleuve. Pourquoi sur l’eau? «L’avantage d’être sur un bateau, c’est que les gens sont plus réceptifs au message», indique le formateur. Un tel périple est aussi une belle occasion pour des sorties de bureau, suggère M. Cossette.

Même si l’été se termine, les excursions ne cessent pas pour autant, bien au contraire. Le mois d’octobre est une belle occasion pour les navigateurs d’observer et même suivre pendant un moment les bateaux de croisière qui viendront s’amarrer au port de Québec.

Information : www.excursionsmaritimesquebec.com

Lieux géographiques: Chute Montmorency, Port de Québec.Information

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires